Rôle du parent

Stéréotypes sexuels : comment influencer positivement l’image corporelle de mon enfant?

La petite enfance est une période importante durant laquelle un enfant devrait pouvoir développer une image corporelle positive solide. On sait que certains éléments peuvent fragiliser son développement, dont les stéréotypes sexuels véhiculés par les adultes. Les parents ont donc un rôle important à jouer à ce chapitre!

Stéréotypes sexuels : comment influencer positivement l’image corporelle de mon enfant?
Thèmes abordés

Comment se développe l’image corporelle à la petite enfance?

La perception qu’un tout-petit a de son corps est surtout influencée par les personnes importantes de son entourage, comme ses parents, ses grands-parents, son éducateur ou son éducatrice. Les expériences qu’il vit avec ses personnes, les commentaires qu’il entend et les attitudes qu’il perçoit à l’égard du corps ont donc un impact important sur le développement de son image corporelle. L’environnement qui est mis à sa disposition, par exemple les jouets et les livres qui lui sont offerts ainsi que les activités qui lui sont proposées ont également un impact sur cet aspect de son développement.

 

« En étant à l’affût des stéréotypes sexuels qui nous entourent, on peut mettre en place les conditions optimales pour que notre enfant développe une image corporelle positive solide. »

 

Un élément important influence à la fois les adultes significatifs et l’environnement des tout-petits : les stéréotypes sexuels. Ceci peut faire en sorte que les adultes agissent différemment auprès des filles et des garçons et que l’impact de l’environnement n’est pas le même pour les enfants selon leur genre. C’est pourquoi l’image corporelle peut se développer différemment chez les filles et les garçons.

 

 

Qu’est-ce qu’un stéréotype sexuel?

C’est lorsque l’on attribue des croyances ou des « idées toutes faites » à l’ensemble des filles ou à l’ensemble des garçons. Ils sont réducteurs, parce qu’ils imposent des limites à ce qu’une personne peut faire, penser, ressembler ou aspirer à être. Les stéréotypes sexuels peuvent donc avoir un impact sur la façon dont un enfant se perçoit de même que sur les choix qu’il fera tout au long de sa vie.

 

Jeunes-filles-et-activité-physique-4-phrases-à-éviter

 

Transmettez-vous sans le vouloir certains stéréotypes sexuels?

Encore aujourd’hui, certains stéréotypes tenaces demeurent! Par exemple, dans les rayons de livres et de jouets pour enfants, vous avez sûrement remarqué que plusieurs articles s’adressent aux filles et d’autres aux garçons. Avez-vous aussi constaté que les personnages féminins sont souvent représentés de la même façon, tant par leurs caractéristiques physiques que par le type de rôles qu’ils occupent? Et que c’est la même chose pour les personnages masculins?

modeles-varies

Il peut être tentant de se tourner vers ce type de livres et de jouets pour faire plaisir à notre enfant ou parce qu’il nous l’a demandé. Malheureusement, ceux-ci contribuent à renforcer des stéréotypes sexuels et donc à créer des inégalités. Un enfant qui est souvent exposé à ce type de modèle unique risque de vouloir y ressembler. Il peut aussi vouloir adopter certaines caractéristiques stéréotypées selon son genre.

 

Un autre stéréotype qui persiste : l’idée que les garçons ont plus besoin de bouger que les filles ou que ces dernières préfèrent les activités plus calmes. Cette croyance peut nous amener à proposer des activités différentes à notre enfant selon son genre. Par exemple, on peut avoir tendance à proposer plus souvent des activités de bricolage à notre fille ou à moins tolérer son agitation.

 

Cette attitude des adultes peut faire en sorte que les filles se tournent moins naturellement vers les jeux actifs. Elles peuvent aussi développer moins d’intérêt pour ce type d’activités. Cela est dommage puisque l’on sait que les jeux actifs contribuent au développement d’une image corporelle positive.

 

Apparence-poids -conseils-pour-les-parents-Vifa-magazine

 

Quelques pistes d’actions pour favoriser une image corporelle positive

  • Il peut tous nous arriver de renforcer certains stéréotypes sexuels. Lorsque vous constatez que c’est le cas, reprenez-vous! L’important est d’être capable d’identifier ces situations et de le faire de moins en moins souvent.
  • Mettez à la disposition de votre enfant un environnement qui lui donne envie de s’activer : un espace vaste et sécuritaire, du matériel varié, des vêtements confortables et appropriés, etc.
  • Encouragez-le à jouer activement et librement chaque jour. Donnez l’exemple en bougeant avec lui.
  • Diminuez l’importance accordée à l’apparence. Par exemple, évitez de commenter votre apparence ou celle des autres, insistez sur les qualités et les forces des personnages lorsque vous racontez une histoire, valorisez votre enfant pour ce qu’il est — ses forces, ses réussites, sa personnalité – plutôt que pour son apparence. Voici 6 trucs pour développer une image corporelle positive chez les enfants.
  • Misez sur des livres et des jouets qui mettent de l’avant une belle diversité de personnages (différents types de corps, diverses origines, variété de traits de caractère, etc.)
  • Partagez votre vision avec les membres de votre entourage qui seraient tentés d’acheter des jouets stéréotypés à votre enfant, afin qu’ils comprennent mieux les raisons de vos demandes et respectent vos choix.
  • Choisissez des livres et des jouets qui mettent en scène des personnages qui défont les stéréotypes. Consultez le site Kaléidoscope pour une belle sélection de livres pour les tout-petits.

 

L’organisme ÉquiLibre a élaboré la trousse d’outils « Pour une image corporelle positive, agissons de la même façon avec les filles et les garçons! ». Cette trousse s’adresse aux garderies, CPE et milieux communautaires pour les soutenir dans la mise en place de pratiques éducatives égalitaires. Parlez-en à votre service de garde éducatif si cela vous tient à cœur!

 

À lire si le sujet vous intéresse…

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre