Santé psychologique

Apparence et poids : 5 conseils pour les parents

Lorsqu’on pratique une activité physique ou sportive, le poids et l’apparence peuvent facilement devenir le centre d’attention et la cible de commentaires. Même quand ils prennent la forme de compliments, ces commentaires sont trop souvent banalisés, alors qu’ils peuvent nuire à l’estime de soi, à la confiance, à l’image corporelle, à la relation avec la nourriture, au plaisir de bouger et même à la performance des enfants.

Apparence et poids : 5 conseils pour les parents
Thèmes abordés

En tant que parents, vos paroles et vos gestes ont beaucoup d’influence! Dans le cadre de la Semaine Le poids? Sans commentaire!, ÉquiLibre et Fillactive vous invitent à voir comment vous pouvez miser sur ce que le corps de vos enfants peut faire, pas sur ce qu’il a l’air!

 

1.     Soyez un modèle

Soyez attentifs aux commentaires que votre enfant fait sur son apparence ou celle des autres. Parallèlement, posez un regard critique sur votre façon de commenter une perte ou un gain de poids, une croissance précoce ou tardive.

Et qu’en est-il des remarques que vous vous faites à vous-mêmes? Être un bon modèle ne signifie pas d’être parfait! Il s’agit plutôt d’inspirer votre enfant en vous montrant respectueux envers votre corps et celui des autres.

 

 

2.     Commentez différemment

Valorisez le corps de votre enfant pour tout ce qu’il peut accomplir, pour ses talents et ses efforts plutôt que pour son apparence. Commentez leurs qualités, leurs traits de personnalité et leurs attitudes qui les définissent bien mieux!

 

3.     Respectez leur unicité

Discutez avec votre enfant du fait que son corps, et celui des autres, possèdent des qualités et des habiletés uniques qui lui permettent de bouger, de s’exprimer et de se dépasser. Tout le monde, peu importe son apparence, peut s’adonner à l’activité physique et au sport!

 

Votre jeune est en pleine croissance? Rassurez-le sur le fait que les changements qui surviennent à la puberté sont tout à fait normaux et que chacun vit cette période à un rythme qui lui est propre.

 

 

4.     Exposez-le à la diversité corporelle

Encouragez votre enfant à remettre en question les modèles de beauté non représentatifs de la réalité qui sont mis en valeur dans les films, les émissions, les publicités et les médias sociaux. Exposez régulièrement votre enfant à des modèles de toute forme, taille et apparence par l’entremise des images et des plateformes médiatiques que vous leur proposez.

Votre enfant est sur les médias sociaux? Encouragez-le à faire le ménage de ses abonnements et à choisir des comptes qui encouragent la diversité corporelle et l’acceptation de soi!

 

5. Misez sur le plaisir avant tout!

Quand vous faites une activité physique avec votre enfant ou que vous l’encouragez à s’investir dans un sport, aidez-le à ne pas se laisser déconcentrer par les commentaires de ses coéquipiers ou même de ses entraîneurs et qui pourraient le laisser croire qu’il devrait transformer son corps pour mieux performer. Plaçons le plaisir en avant, en tout temps!

 

 

Des impacts sur la pratique d’activité physique

L’insatisfaction corporelle peut mener à la fois à une pratique excessive d’activités physiques, ou à l’opposé, à une diminution de la pratique.

  • Au Québec, parmi les jeunes qui essaient de perdre du poids ou de le contrôler, 74 % d’entre eux se sont déjà entraînés de façon intensive.
  • À la puberté, un grand nombre de jeunes filles délaissent le sport et l’activité physique. Les causes de cet abandon sont multiples, mais l’obsession de la minceur, le regard des autres et les doutes quant à leurs capacités physiques sont des obstacles majeurs à la pratique d’activités physiques des adolescentes.

 

Visionnez avec vos enfants cette capsule vidéo de sensibilisation mettant en vedette la danseuse professionnelle Kim Gingras, ambassadrice 2020 de la Semaine Le poids? Sans commentaire!. De plus, suivez ÉquiLibre sur les médias sociaux, notamment Facebook et Instagram, pour faire le plein de contenus encourageant une image corporelle positive!

 

 

 

Rédigé par Karah Stanworth-Belleville, Dt. P., M. Sc. Cheffe de projet chez ÉquiLibre et Geneviève Leduc, Ph. D. Conseillère principale aux programmes chez Fillactive

 

jeune-fille-pratique-balet

 

Sources :

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre