VIFA+ Pratico-pratique

Jeu extérieur: quel est le rôle du parent?

Article -

Motiver les enfants à sortir le plus souvent possible. S’assurer qu’ils ne courent pas de danger. Leur inculquer les règles de base en matière de sécurité tout en acceptant certains risques (jeux risqués ou de bataille, par exemple). Tout cela en donnant la priorité au jeu libre… Voici ce qu’il faut garder en tête pour réussir ce mandat d’envergure!

jeu exterieur vifa magazine
Thèmes abordés

Assurer la sécurité physique de l’enfant

Assurer la sécurité physique de l’enfant est essentiel. Cela consiste à lui offrir un environnement, un accompagnement et un encadrement adaptés à son niveau de développement et à ses besoins afin qu’il puisse évoluer, explorer et expérimenter en toute sécurité. 

 

Par exemple, l’enfant qui traverse la rue aura appris à le faire avec le soutien d’un adulte. Au début, l’adulte tiendra la main du tout-petit en lui mentionnant qu’il est important de regarder de chaque côté de la rue avant de traverser. Progressivement, l’adulte se placera plutôt près de l’enfant et traversera avec lui. Plus tard, l’enfant plus mature qui aura développé suffisamment de jugement pourra traverser la rue de façon autonome. L’objectif de l’adulte est d’accompagner et de guider l’enfant dans les apprentissages essentiels à son autoprotection. 

 

 

Permettre la prise de risques

Offrir une sécurité bien dosée signifie de « permettre une prise de risque acceptable et bénéfique au développement de la personne en mettant en place un cadre sécuritaire qui tient compte à la fois de l’environnement physique, de l’équipement personnel, de l’encadrement ainsi que du comportement et de l’attitude des personnes ». (Source : Sécurité bien dosée, enfant comblé!, Table sur le mode de vie physiquement actif)

 

La sécurité bien dosée peut se traduire entre autres par un aménagement des lieux sécuritaire, stimulant et fonctionnel, par de l’équipement adapté à la condition et au niveau de développement de l’enfant, par la communication de consignes claires à celui-ci et par une attitude bienveillante de l’adulte à son égard. 

 

 

9 façons de contribuer au jeu libre extérieur en tant que parent

Laisser les enfants jouer librement dehors ne signifie pas d’éviter de s’impliquer. Comme parent, on s’assure de leur offrir un environnement sécuritaire et adapté à leurs besoins, en plus de jouer le rôle de modèle.

Voici ce que vous pouvez faire pour soutenir vos enfants.

 

1. Donnez-leur accès à des espaces où ils peuvent bouger à leur guise et de manière variée. 

Une cour résidentielle, une cour d’école, un parc municipal, des boisés, etc.

 

2. Donnez-leur accès à du matériel diversifié.

Patins, skis, raquettes, vélo, balle, ballon, mais aussi chaudières, cordes, planches de bois, branches, etc. Il est possible d’en emprunter dans certains parcs municipaux.

 

3. Fournissez des vêtements adéquats selon la saison et la météo.

Consultez notre article Pluie et froid : comment jouer dehors en toutes saisons pour connaître nos trucs.

 

4. Soyez un modèle. 

Démontrez vous-même de l’intérêt et de l’enthousiasme pour les activités à l’extérieur. 

 

5. Visitez avec eux les lieux mis à la disposition de la population près de votre domicile.

Comme les parcs, les piscines, pistes cyclables, terrains sportifs, etc. Ensuite, permettez-leur de choisir les lieux où ils désirent jouer.

 

6. Ne surchargez pas les horaires familiaux.

De cette manière, les enfants bénéficient de périodes libres.

 

7. Identifiez les dangers potentiels présents dans l’environnement. 

Donnez des règles claires aux enfants en ce qui les concerne, et intervenez au besoin.

 

8. Gardez en tête que le risque zéro n’existe pas.

La prise de risque est essentielle au développement optimal de l’enfant. Consultez notre dossier Jeu libre et risqué pour en savoir davantage. 

 

9. Proposez des activités et jeux.

Les enfants pourront les explorer librement. Ça leur permettra de garnir leur banque d’idées! 

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre