VIFA+ Santé physique

Jouer dehors: 11 avantages concrets pour les enfants

Article -

Le jeu libre, c’est bien. Le jeu libre à l’extérieur, c’est encore mieux! Lisez ce qui suit pour savoir pourquoi vous devriez laisser votre enfant initier et organiser ses activités.

Thèmes abordés

Selon plusieurs études, dont celle menée en 2017 par Guylaine Chabot, professeure en sciences de la santé à l’Université du Québec en Outaouais, en collaboration avec Kino-Québec, jouer dehors comporte de nombreux avantages pour les enfants.

 

11 effets positifs du jeu libre extérieur sur les jeunes

  1. Le jeu libre extérieur permet aux enfants d’être plus actifs. Ils s’assoient moins souvent et jouent plus longtemps.
  2. Aiguise leur sens de l’observation et les sensibilise aux éléments qui font partie de la nature : plantes, arbres, nuages, insectes, oiseaux, etc.
  3. Leur permet de s’endormir plus rapidement le soir venu, et à avoir un sommeil de qualité.
  4. Permets de tester leurs propres limites, de développer leur autonomie et leur capacité de résolution de problèmes.
  5. Favorise la résilience et agit favorablement sur les fonctions exécutives, c’est- à-dire les capacités cognitives à faire des liens avec les expériences passées pour mieux guider les actions du présent.
  6. Favorise le maintien d’une bonne santé physique (densité osseuse, capacité cardiovasculaire, etc.), mais aussi mentale, diminuant le stress, l’anxiété et la dépression.
  7. Favorise les interactions sociales et resserre les liens familiaux et amicaux.
  8. Améliore la concentration et atténue les symptômes associés au trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité.
  9. A un effet protecteur contre la myopie. Les études démontrent que le fait de solliciter la vision de loin et la lumière naturelle ralentiraient le développement de ce trouble de la vision.
  10. Stimule leur créativité.
  11. Améliore les fonctions du système immunitaire, entre autres parce que les rayons du soleil favorisent la production de vitamine D.

 

 

8 façons de contribuer au jeu libre extérieur en tant que parent

Laisser les enfants jouer librement dehors ne signifie pas d’éviter de s’impliquer. Comme parent, on s’assure de leur offrir un environnement sécuritaire, favorisant leur développement, en plus de jouer le rôle de modèle.

 

 

Voici ce que vous pouvez faire pour soutenir vos enfants.

  • Leur donner accès à des espaces où ils peuvent bouger à leur guise et de manière variée : cour résidentielle, cour d’école, parc municipal, boisés, etc.
  • Leur donner accès à du matériel diversifié (il est possible d’en emprunter dans certains parcs municipaux) : patin, ski, raquette, vélo, balle, ballon, etc.
  • Leur fournir des vêtements adéquats selon la saison et la météo.
  • Être un modèle en leur démontrant de l’intérêt et de l’enthousiasme pour les activités à l’extérieur.
  • Visiter avec eux les lieux mis à la disposition de la population près de votre domicile, comme les parcs, les piscines, pistes cyclables, terrains sportifs, etc.
  • Ne pas surcharger les horaires familiaux de manière à ce que les enfants bénéficient de périodes libres.
  • Identifier les dangers potentiels présents dans l’environnement et donner des règles claires aux enfants en ce qui les concerne.
  • Garder en tête que le risque zéro n’existe pas, que des égratignures et des blessures peuvent survenir, mais sont rarement graves.

 

Qu’est-ce que le jeu libre, au fait?

On peut parler de jeu libre quand ce sont les enfants qui entreprennent l’activité et la dirige selon leurs champs d’intérêt, leurs envies du moment et leurs habiletés.

Pour en savoir plus au sujet du jeu libre, consultez les ressources complémentaires du dossier Vifa+.

 

Qu’est-ce que le jeu libre, au fait?
On peut parler de jeu libre quand ce sont les enfants qui entreprennent l’activité et la dirige selon leurs champs d’intérêt, leurs envies du moment et leurs habiletés. Pour en savoir plus au sujet du jeu libre, consultez les ressources complémentaires du dossier Vifa+.
En savoir plus
Qu’est-ce que le jeu libre, au fait?