VIFA+ Pratico-pratique

Pluie et froid: comment jouer dehors en toutes saisons?

Article -

Il pleut? Il vente? Il fait froid, ou au contraire, très chaud? Les frasques de dame nature ne devraient surtout pas empêcher les enfants de mettre le nez dehors!

Thèmes abordés

Pour Andrée Gignac, il n’y a pas de saison plus favorable que les autres pour aller jouer dehors. Elles le sont toutes! « Sortir à n’importe quel moment de l’année permet aux enfants de vivre des expériences aussi nombreuses que variées, liées à la nature », soutient la directrice des Clubs 4H, organisme à but non lucratif dont la mission est de développer l’intérêt et les compétences des jeunes relativement à la nature.

 

« L’hiver, quand il neige, les enfants peuvent attraper des flocons à l’aide de cartons noirs, ce qui leur permet ensuite d’en observer la forme, donne-t-elle comme exemple. À l’automne, ils peuvent découvrir des nids dans les arbres qui étaient cachés durant l’été en raison des feuilles. Et au printemps, ils peuvent s’amuser à traquer les premières fleurs ».

 

« Quand on parle de nature, ça ne signifie pas de devoir se rendre à la campagne ou dans une forêt. La nature est partout, même en pleine ville. »

– Andrée Gignac, directrice des Clubs 4H

 

Un milieu d’apprentissage

Jouer dehors librement permet ainsi de découvrir la nature environnante. « Quand on parle de nature, ça ne signifie pas de devoir se rendre à la campagne ou dans une forêt, précise Mme Gignac. La nature est partout, même en pleine ville. »

 

La directrice des Clubs 4H fait aussi remarquer que le milieu extérieur, avec tout ce qu’il offre, est toujours propice au jeu libre. « Spontanément, les enfants vont trouver quelque chose à faire et n’ont même pas besoin d’adulte pour superviser l’activité. Ils vont aussi oser prendre certains risques. Ils apprendront de cette manière à mesurer leurs limites et leurs capacités. Que ce soit en essayant de sauter par-dessus une grosse roche ou de se tenir en équilibre sur un tronc d’arbre tombé, ou encore en soulevant une roche pour recueillir des verres de terre ou en enfonçant les mains dans la boue. »

 

 

Peu importe la météo

Quel enfant n’a pas un plaisir fou à sauter dans un trou d’eau ou à courir sous la pluie? « Souvent, ce sont les parents qui mettent un frein aux sorties à l’extérieur quand ils jugent que les conditions ne sont pas idéales, fait remarquer Andrée Gignac. Je dis toujours qu’il n’y a pas de mauvais temps, mais seulement de mauvais vêtements! Car en étant habillé adéquatement selon le temps qu’il fait, il n’y a pas de problème.

 

Il s’agit aussi de savoir s’adapter. Si, par exemple, il fait vraiment très froid, on peut veiller à ce que les enfants restent moins longtemps dehors, mais multiplient les sorties de plus courte durée », conseille-t-elle.

 

 

Quelques trucs pour faciliter le jeu extérieur en toutes saisons

  • L’enfant doit avoir la possibilité de se changer au besoin. En hiver, il serait dommage que des mitaines mouillées mettent fin à la partie de plaisir! On prévoit donc un habit de neige de rechange et des gants, mitaines, tuques et cache-cou supplémentaires.
  • On s’assure d’acheter des vêtements facilement lavables et pas trop dispendieux (deux astuces pour minimiser les pincements au cœur si les enfants reviennent enduits de boue ou avec des pantalons troués aux genoux).
  • En été, quand il fait très chaud, on fournit des gourdes d’eau aux enfants pour qu’ils puissent boire à leur guise, et on s’assure qu’ils puissent accéder à des zones d’ombre.

 

Des pistes pour s’inspirer

Pour obtenir des idées d’activités liées à la nature à faire en famille, consultez ce répertoire produit par les Clubs 4H. Des heures et des heures de plaisir en perspective!

 

Les laisser se salir?

Oui, ils reviendront couverts de boue, de terre, de sable ou des brindilles plein les cheveux. Mais la séance de lavage qui s’en suit aura valu le coup, car laisser les enfants se salir comporte des vertus. Cela leur permet de mieux découvrir de quoi est fait le monde qui les entoure, et aussi de développer leurs 5 sens et leurs capacités motrices.

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous!
Infolettre