Saine alimentation

4 trucs pour améliorer l’alimentation de mon enfant

Vous avez l’impression que votre enfant ne mange rien aux repas? Et, lorsqu’il mange, vous vous demandez si c’est suffisant pour lui permettre d’être en santé. Voici quelques trucs pour améliorer l’alimentation de votre enfant et calmer votre cœur de parent inquiet.

4 trucs pour améliorer l’alimentation de mon enfant
Thèmes abordés

1.     Définir le rôle de chacun

La première chose à retenir pour encourager une saine alimentation : votre enfant détermine la quantité d’aliments qu’il veut manger. C’est vrai lorsqu’il boit au sein et c’est aussi vrai plus tard lorsqu’il mange ses premiers aliments. Votre enfant est le mieux placé pour savoir comment il se sent dans son corps et donc de savoir la quantité qu’il veut manger. Inutile de lui faire de la pression, même pour une bouchée, car cette bouchée pourrait bien être de trop!

 

En tant que parents, votre rôle est d’offrir des repas équilibrés et de qualité. Vous êtes aussi responsables de définir l’heure des repas et d’offrir ceux-ci dans un contexte approprié et agréable. Mais après, votre travail est fait! C’est au tour de l’enfant de déterminer quelle quantité il mange. Il peut même décider de ne pas manger du tout. Pas besoin de vous en inquiéter. Vous avez rempli votre rôle. S’il a faim par la suite, il pourra se reprendre à la prochaine collation ou au prochain repas. Toujours en fonction des aliments que vous aurez choisi d’offrir.

 

Une stratégie, pour vous rassurer, est d’offrir au moins un aliment que vous savez populaire auprès de votre enfant au repas. Ainsi, s’il n’aime pas le repas, il pourra au moins manger l’aliment apprécié.

 

2.     Bonifier les recettes

Comme vous être responsable de choisir les repas qui sont offerts, c’est à vous de choisir les aliments. Par exemple, vous pouvez ajouter du tofu dans votre sauce à spaghetti pour la bonifier! Mais attention de ne pas « cacher » des aliments! Si vous bonifiez une recette, c’est important de ne pas mentir à votre enfant. Sinon, vous risquez plutôt de créer l’effet inverse : votre enfant deviendra suspicieux et se méfiera de tous les repas. Ce qui pourrait nuire à la qualité de son alimentation.

 

phrases à dire pour aider les enfants à manger

 

3.     Structurer les repas et les collations

Avoir un horaire de repas stable favorise aussi la saine alimentation. Cela permet :

  • de mieux combler les besoins du corps;
  • d’éviter les baisses d’énergie et de concentration au courant de la journée;
  • et d’éviter d’arriver affamé à un repas (et engloutir le tout beaucoup trop vite).

 

Les repas et les collations devraient donc être offerts sensiblement aux mêmes heures chaque jour. Cela rassurera votre enfant de savoir qu’il pourra manger de nouveau lorsque la faim se fera sentir. Il évitera ainsi de trop manger lors des repas. Et comprendra aussi qu’il ne peut pas grignoter n’importe quand dans la journée.

 

Profitez des collations pour offrir des aliments nutritifs qui viendront compléter les repas. Comme des fruits, un muffin ou du yogourt. Par exemple, si votre enfant n’a pas mangé de chou-fleur au diner, vous pourrez ainsi lui proposer des crudités avec une trempette de houmous en collation.

 

4.     Exposer et familiariser

Pour encourager votre enfant à avoir une saine alimentation et à manger de tout, la clé demeure de lui permettre de découvrir une grande variété d’aliments. Il faut donc exposer votre enfant aux aliments moins connus ou moins appréciés le plus souvent possible. Et pas seulement en cuisine!

Que ce soit avec des jeux, lors de l’épicerie, avec des coloriages ou des livres, toutes les occasions sont bonnes pour permettre à votre enfant d’en apprendre un peu plus sur les aliments. Cela stimulera sa curiosité et lui permettra de se familiariser un peu plus avec ceux-ci. Et peut-être qu’il voudra y goûter la prochaine fois!

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre