Rôle du parent

Gestion des écrans : nouveaux outils pour les parents

Article -

Pas toujours facile pour les parents de gérer le temps-écran de leurs enfants. On vous propose deux nouveaux livres super intéressants pour vous donner un coup de pouce.

Gestion des écrans : nouveaux outils pour les parents
Thèmes abordés

Récemment, les Éditions Midi trente ont fait paraître deux livres traitant de l’utilisation des écrans par les jeunes. Le premier s’adresse aux jeunes eux-mêmes et le second aux parents et autres adultes qui les côtoient. Découvrez ces précieuses sources d’information!

1. Jeunes connectés, parents informés

Public cible : parents d’enfants et d’adolescents, éducateurs et intervenants.

De nombreux parents se sentent dépassés devant la vitesse phénoménale à laquelle les technologies d’information et de communication (TIC) progressent. En consultant ce guide de sensibilisation et de vulgarisation, ils découvriront de quelles façons les TIC peuvent affecter le bien-être des jeunes.

Cet ouvrage est l’œuvre de Cathy Tétreault, directrice générale et fondatrice du Centre Cyber-aide. Cette intervenante en dépendances répond aux questions qui lui sont posées le plus souvent : doit-on limiter le temps passé devant les écrans? Comment doser les interventions et maintenir un encadrement sécurisant, tout en conservant un lien positif?

Loin de diaboliser les TIC, la spécialiste explique d’abord la fascination que ces dernières exercent sur les jeunes et énumère leurs bienfaits. Plus loin, elle décrit les pièges auxquels les jeunes peuvent être confrontés (cyberdépendance, cyberintimidation, cybercriminalité) et fait des recommandations concrètes pour éviter ces écueils. Le livre comprend notamment un test de dépendance téléchargeable

 

Voici les sujets abordés dans ce guide pratique :

  • Temps d’écran
  • Jeux et applications
  • Cyberdépendance
  • Cyberintimidation 
  • Sexting et hypersexualisation
  • Sécurité et confidentialité
Jeunes connectés, parents informés, Éditions Midi Trente, 22,95 $

2. Les écrans et toi!

Public cible : enfants de 10 ans et plus

Le livre de la journaliste Marie-Anne Dayé invite les jeunes à devenir des utilisateurs cyberfutés, c’est-à-dire à développer leur esprit critique, à protéger leur image et leurs données, et à préserver une bonne santé.

Ce guide pratique, rédigé dans un langage simple teinté d’humour, plaira certainement aux préados et ados. Il propose des conseils, des pistes de réflexion et des exercices à réaliser en famille. Par exemple, pour aider le jeune à prendre conscience de la place qu’occupent les écrans dans sa vie, on lui pose quelques questions, notamment s’il a déjà écourté ou annulé une activité pour pouvoir naviguer sur Internet ou pour jouer en ligne ou s’il utilise parfois les écrans quand il s’ennuie.

L’objectif ultime du livre est de favoriser, chez les jeunes, une utilisation équilibrée des écrans. L’auteure traite aussi de problématiques comme l’hameçonnage, la cyberdépendance et la cyberintimidation.

 

 

6 trucs pour utiliser les écrans sainement à la maison

Dans son livre, Marie-Anne Dayé propose 6 idées pour utiliser positivement les écrans en famille (adaptation des pages 100 à 102).

  1. Établissez un couvre-feu écrans :  Après une certaine heure, personne ne devrait avoir d’écrans sous le nez, à moins d’une urgence.
  2. Partage des mots de passe : Les enfants pourraient mettre les mots de passe des applications et des sites sur lesquels ils ont un compte dans une tirelire. Les parents peuvent ainsi y avoir recours en cas d’inquiétude sérieuse.
  3. Ne pas utiliser les écrans à table : Les repas sont un moment propice à la discussion.
  4. Créez une boîte à écrans : Celle-ci servira à déposer les téléphones et les tablettes avant d’aller se coucher.
  5. Un espace techno : Choisissez ensemble un espace dans la maison qui deviendra l’espace techno. Vous pourrez vous y asseoir ensemble tout en ayant vos écrans.
  6. En mode vibration, SVP! Lors de discussions, mettre les téléphones en mode vibration pour ne pas se faire interrompre par une sonnerie incessante de texto.   

 

Voici une liste de conseils destinés aux enfants afin de les sensibiliser à une utilisation responsable des technologies de l’information (adaptation des pages 36-37).

10 commandements de l’utilisateur vigilant 

  • Ton profil devrait toujours demeurer privé.
  • Inscris le moins d’informations personnelles possible dans ton profil (prénom ou pseudonyme).
  • Accepte seulement les gens que tu connais personnellement dans ta liste d’amis.
  • Utilise toujours les écrans dans une aire commune avec d’autres personnes. Ne t’isole pas!
  • Configure les paramètres de confidentialité de ton profil.
  • Supprime les identifications avec lesquelles tu n’es pas à l’aise.
  • Évite d’activer la localisation.
  • En ligne, applique les mêmes règles de vie que celles qui ont cours dans la « vraie vie ».
  • Fais part de tous tes inconforts et de tes malaises par rapport à la vie en ligne à une personne de confiance.
  • Cultive le respect en tout temps.

 

Les écrans et toi, Éditions Midi Trente, 14,95 $

 

D’autres outils pratiques
Pour découvrir d’autres trucs pour gérer le temps-écran des enfants, consultez notre article Gestion du temps-écran : 4 logiciels et applications de contrôle parental.

 

Références 

  • Dayé, Anne-Marie (2018). Les écrans & toi! Guide pratique sympathique pour devenir un utilisateur cyberfuté. Québec : Éditions midi tente, 117 p. 
  • Tétreault, Cathy (2018). Jeunes connectés, parents informés. Québec : Éditions midi tente, 159 p. 

 

Le sujet vous intéresse? Consultez notre dossier Temps-Écran.

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre
Rôle du parent

Comment survivre à la rentrée scolaire: 5 trucs simples et faciles

Opinion -

La rentrée scolaire est en cours. La routine, les lunchs, les effets scolaires, les chèques à faire, les feuilles à signer, les nouveaux vêtements, les livres à recouvrir (beurk), les angoisses de nos enfants, les nouveaux profs à rencontrer et les devoirs qui commenceront bientôt. Qui a eu un frisson en lisant ça? Moi j’en ai eu un à l’écrire!

Comment survivre à la rentrée scolaire: 5 trucs simples et faciles
Thèmes abordés

Pour ma part, je suis rendue à ma 6e rentrée scolaire, avec mes 3 filles, 17 paires de souliers achetées (intérieurs et extérieurs!), 1 seule paire perdue (miracle!), 10 nouvelles enseignantes, 42 Duo-Tangs (avec attaches) et 359 crayons identifiés. Je ne suis pas une experte, mais j’ai développé quelques trucs qui m’aident à survivre à tout ça!

1. Je me détends!

Je ne suis pas d’avance si je commence à stresser mes filles à cause de mes propres angoisses. Est-ce qu’elles vont bien s’intégrer, vont-elles aimer leur nouvel enseignant, auront-elles des amis? Je respire, je me détends et je les accompagne du mieux que je peux. Il faut simplement rester à l’écoute. Tout finit par bien se passer. Et si votre stress ne passe pas, une petite infusion de thé à la menthe poivrée vous fera décompresser!

 

2. LUNCHS : développez leur autonomie

Mieux organiser l’espace pour sauver du temps et développer l’autonomie de vos petits, c’est gagnant.

Dans mon garde-manger, j’ai déterminé un endroit précis pour les collations. Je classe dans de petits paniers les différents éléments, compotes, barres, etc. Comme cela, les filles peuvent piger dans les paniers prédéterminés et compléter leur lunch elles-mêmes.

Dans le frigo, je fais aussi la même chose. Je prépare en avance en coupant les légumes, fruits et fromages que je prédispose dans de petits contenants de plastique. Comme c’est du travail à la chaîne, c’est plus rapide lorsque je prépare le tout, et facile pour elles de faire leur lunch seules.

Finalement, je munis les filles d’un « thermos » afin de pouvoir leur préparer et réchauffer le matin même le repas de la veille. Elles se sauvent ainsi de la file d’attente aux micro-ondes de l’école et ont plus de temps pour manger avec leurs amis.

En manque d’inspiration?
Nous avons un dossier complet sur la boîte à lunch avec plein de bonnes idées de repas santé à emporter!

3. LES VÊTEMENTS : de grâce pas le matin même!

Vous avez lu plus haut que j’ai 3 filles! Ce serait vraiment une autotorture que de ne pas prévoir les vêtements la veille. Les filles se lèvent et s’habillent donc directement dans leur chambre. De plus, j’ai le souci de garder la garde-robe des filles simple. Des leggings, des t-shirts et des chandails chauds! On s’entend aussi que l’école n’est pas un gala en tenue de soirée et que la simplicité et le confort sont privilégiés. Avec cette technique, tout le monde est content et confortable. De plus, ça évite à ma plus jeune de s’habiller comme Lady Gaga dans ses meilleurs clips. On garde ça pour le weekend.

 

4. LES DEVOIRS : on prend de l’avance

Ce truc ne plaira peut-être pas à tout le monde. Pour nous, ça fonctionne. Les dimanches matins, on se lève relax, on reste en pyjama, on se munit d’un bon café au lait et on s’avance dans les devoirs. En fait, on complète tous les devoirs de la semaine et on se garde les leçons pour les soirs de semaines. Sérieusement, c’est beaucoup plus zen comme ça. Cette petite heure le dimanche permet de gagner du temps et réduire le stress la semaine. Je ne dis pas non!

 

5. Vivre le PARASCOLAIRE!

J’ADORE le parascolaire! Que ce soit pour les activités sportives, les arts ou même l’initiative à la cuisine, l’école de mes filles offre un programme complet d’activités parascolaires. Je peux vous dire que j’y saute à pieds joints. Les inscrire aux activités parascolaires leur permet de bouger tout de suite après l’école, de leur faire découvrir plusieurs sports à prix modiques et de faire partie des équipes interscolaires. Et de mon côté, ça m’évite de passer des heures dans ma voiture à faire des transports. Elles peuvent faire leurs activités lorsque je suis au travail. Nous évitons ainsi de congestionner nos horaires des soirs et fins de semaine!

Si jamais l’offre de parascolaire n’est pas à votre goût, je vous conseille de vous impliquer dans l’élaboration de celle-ci avec les enseignants de l’école. Je vous dis que vous et vos enfants en serez ravis.

Je souhaite donc à tous une belle année scolaire. Une année enrichissante, palpitante et non angoissante et épuisante. J’espère que ces trucs sauront simplifier la gestion de votre vie familiale!

 

Les trois filles de Marie Elaine prêtes pour la rentrée scolaire.

 


Consultez notre dossier complet sur la Rentrée scolaire.

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre