Rôle du parent

Conciliation travail-famille: comment en parler à notre employeur?

Article -

Conjuguer notre horaire personnel et professionnel n’est déjà pas de tout repos. Ajoutez à cela des enfants, et l’équation est digne d’un cours d’algèbre avancé! Comme nous passons une grande partie de nos semaines au boulot, les mesures de conciliations travail-famille peuvent ainsi être d’un précieux secours. Mais comment aborder la question avec notre employeur?

 

Conciliation travail-famille: comment en parler à notre employeur?
Thèmes abordés

« Lorsque l’employeur dispose déjà d’une politique écrite exposant les mesures dont peuvent bénéficier ses employés, cela facilite grandement le processus », explique Michaël Lépine. Comme chargé de projet en conciliation travail – vie personnelle à la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières, son rôle consiste à sensibiliser, outiller et accompagner les entreprises à se doter de politiques claires en la matière.

 

Et si l’organisation pour laquelle on travaille ne propose pas d’emblée d’accommodements pour les parents? Michaël Lépine conseille de procéder en respectant les étapes qui suivent.

 

 

1. S’informer

Dans un premier temps, une discussion avec son employeur ou le responsable des ressources humaines permettra de savoir si, malgré l’absence de mentions officielles dans la politique de l’entreprise, des mesures sont possibles. Peut-être pouvons-nous bénéficier d’une flexibilité d’horaire, mais nous ne le savons tout simplement pas?

 

2. Observer

Il importe ensuite de bien comprendre la réalité de son milieu de travail, car une mesure facilement applicable dans une boîte de communication ne le sera pas nécessairement dans une entreprise de fabrication reposant sur une chaîne de production. Dans les deux cas, il y a tout à fait place à la conciliation travail-famille, seulement, elle prendra différentes formes.

 

3. Proposer

Après les analyses précédentes, on devrait être en mesure d’expliquer à notre employeur pourquoi il aurait avantage à établir de nouvelles mesures. Des études ont entre autres démontré qu’avec la conciliation travail-vie personnelle, on remarquait :

  • une hausse de productivité;
  • une amélioration de la santé, tant physique que mentale, chez les employés;
  • une diminution du roulement du personnel.

 

« Les études démontrent que la conciliation travail-vie personnelle peut entraîner une hausse de productivité, une amélioration de la santé, tant physique que mentale, chez les employés, et une diminution du roulement du personnel. »

 

Quelques idées

S’il n’y a aucune politique en vigueur, on peut aussi suggérer la mise en place d’un petit comité qui se pencherait sur la question en vue de faire des recommandations répondant à la fois aux besoins du personnel et de l’organisation. Cette démarche démontre que nous sommes prêts à nous impliquer de façon constructive dans le développement notre entreprise.

 

Enfin, on peut proposer à notre employeur des mesures adaptées à la réalité de notre milieu. Par exemple, trois fois par semaine, la pause dîner pourrait être étirée de 30 minutes pour permettre à tous la pratique sportive. Cette mesure a d’ailleurs fait ses preuves : ceux qui en bénéficient se révèlent plus productifs en après-midi.

 

Bref, de manière générale, et quand le processus est effectué en bonne et due forme, les mesures de conciliation travail-vie personnelle profitent à tout le monde.

 

Pour plus d’informations sur le sujet, consultez le site Conciliation travail – vie personnelle.

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre
Rôle du parent

6 comptes Instagram inspirants pour les parents

Article -

Nous sommes plusieurs à entretenir un rapport amour-haine envers les réseaux sociaux et ses images véhiculées de toutes ses mères trop parfaites ou à l’inverse trop à « boutte ». N’empêche, on aime fureter sur Instagram : pour rêver, puiser de l’inspiration ou pour nous conforter dans notre rôle de parent — tout ce qu’il y a de plus normal.

 

6 comptes Instagram inspirants pour les parents

Voici 6 comptes Instagram à suivre sans culpabilité et à zieuter sans modération!

 

1. Pour booster notre créativité

Photo du Instagram de Tinkerlab

Les enfants nous demandent de bricoler avec eux, mais les idées ne sont pas au rendez-vous? Alimenté par une maman et enseignante d’art plastique californienne, Tinkerlab saura remédier à la situation.

 

2. Pour constater que nous sommes plusieurs dans le même bateau

Photo du Instagram de Cool Dad

Jeff est un papa passionné par la vie avec ses quatre enfants, mais qui n’hésite pas à en dépeindre les aléas. Jeter un œil à sa page Cool Dad, du même nom que son blogue, c’est entrer dans son quotidien avec ses moments, cocasses, comiques ou anodins.

 

3. Pour passer au zéro déchet en famille

Photo du Instagram de Lauraki

L’une de vos résolutions pour 2019 est de devenir encore plus écolo en faisant quelques pas supplémentaires vers le zéro déchet? Le compte Lauraki, signé par la Montréalaise Laure Caillot, a probablement quelques bons filons pour vous épauler.

 

4. Pour mettre de la folie au menu

Photo du Instagram de Lunch dad

Le papa américain derrière Lunchbox Dad, qui prépare des lunchs tous plus beaux et créatifs les uns que les autres, a de quoi nous donner des complexes. Mais pas si on considère ses photos comme des sources d’inspiration pour surprendre nos enfants une fois de temps en temps.

 

5. Pour faire un brin de lecture

Photo du Instagram des P’tits mots dits

Derrières les P’tits mots dits, il y a une dynamique équipe de passionnés de littérature jeunesse qui nous partagent leurs livres coups de cœur et leurs découvertes d’ici et d’ailleurs, tant pour les tout-petits que pour les ados.

 

6. Pour trouver des trucs

Puisque vous lisez ce texte, vous connaissez déjà Vifa Magazine! En plus de dévoiler trucs, recettes, astuces brico ou idée d’activités, son espace Instagram permet de faire la rencontre de l’équipe qui œuvre à bâtir tout ce contenu. En prime, on y propose de beaux concours de temps à autre!

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre