Pratico-pratique

Les 5 jouets préférés de mes enfants cet été

Opinion -

En tant que parents, on est toujours à la recherche des meilleurs jeux et jouets pour nos enfants. Ceux qui les amuseront des heures, ceux qui développeront leurs habiletés motrices, leur motricité fine, leur créativité, etc. Voici ma liste des jeux les plus populaires auprès de mes enfants de 4 et 6 ans cet été.

Les 5 jouets préférés de mes enfants cet été
Thèmes abordés

Cette année, nous avons fait l’achat d’un trampoline en se disant que les enfants n’auraient pas grand-chose d’autre à faire pendant les vacances. Et  nous ne sommes pas les seuls, comme en témoignent les mentions « Rupture de stock » dans bon nombre de magasins. 

 

Je suis toujours partante pour acheter des jouets qui permettront à mes enfants de bouger et se dépenser; vélos, trottinettes, planches à roulettes, fusils à l’eau, slackline, cannes à pêche, module de jeux, ballons, bâtons de baseball, etc. C’est vraiment chouette de mettre tout ce matériel à leur disposition, et voir ce qu’ils en feront.

 

Mais à force de passer davantage de temps dans la cour avec eux, je réalise que ce n’est pas nécessairement le matériel ayant coûté le plus cher qui est le plus populaire. Bien que très amusant, notre « beau » trampoline (une énorme et disgracieuse bête bleue en plein milieu de la cour), n’est pas en tête de liste cette année.

trampoline de 14 pieds dans la cour extérieure

Coût : 480 $

 

1. Des bâtons, branches et bouts de bois

pile de bouts de bois

Construction de maison, fabrication d’instrument de musique, installation de jumps pour les vélos, imitation de sabres laser, bâtons de marche… On a reçu l’interdiction formelle de brûler quelconques bouts de bois et branches précieuses se trouvant dans la cour.

Coût : 0 $ (et pas de feu de camp)

 

bâtons

 

 

2. De la terre et des ustensiles

pelle râteau et ustensile pour creuser dans la terre

Ici, ça creuse. On fait un passage vers la Chine, on cherche des os de dinosaures et des trésors. Et pas besoin d’un carré de sable; le moindre coin de terrain dénué de gazon fait l’affaire. On leur a désigné un périmètre précis, histoire de ne pas se fouler une cheville en marchant sur le terrain (et on y a caché des trésors de pirates pour agrémenter leurs fouilles).

Coût : 0 $

 

3. Des roches

cailloux et roches

« Maman, est-ce qu’on peut rapporter cette petite roche choubidou-trop-chou à la maison? » Jamais gravier ¾ n’aura été si précieux. On rapporte des cailloux de nos voyages au bout du monde, et on en glane dans les stationnements des voisins (désolée, Luc et Linda!). On les peinture, on les égrène pour faire du sable, on les frotte pour sentir l’odeur du feu, on les empile en inukshuk. Et on les lance, un peu, des fois…

Coût : 0 $ (et des poches à vider avant de faire le lavage)

 

4. Un arrosoir et un boyau d’arrosoir

arrosoir et boyau d'arrosage

Même si j’ai l’impression de passer mon temps à leur dire de ne pas gaspiller d’eau, la gestion du boyau d’arrosage est l’une des attractions les plus populaires chaque été. Arrosage du jardin, remplissage de bouteilles, guerre de fusil à l’eau, fabrication de potions magiques à base de bouette, lavage de la galerie, de la table, et de tout ce qui a été aspergé de potion magique…   

Coût : 0 $ (moyennant un peu de gaspillage et beaucoup de lâcher-prise)

 

5. Des vélos

C’est l’item le plus cher de cette liste. Et encore, nous avons acheté des vélos usagés. Ils servent quotidiennement, été comme hiver (merci sous-sol pas fini). C’est d’autant plus amusant parce qu’on ne fait pas seulement des « tours de carrés ». Ça carbure aux défis : réussir à pédaler debout, descendre 3 marches, faire un jump dans l’entrée (voir point 1 pour le matériel), jouer à la tague à vélo dans un grand stationnement vide, se rendre jusqu’aux jeux d’eau du quartier, à la maison d’un copain, à la garderie, à l’école, ou m’escorter lors d’une sortie de course. Les trajets nous permettent au passage de les sensibiliser à la sécurité à vélo.

Coût : 20 $ (un gratuit, donné par les voisins, et un payé avec une bouteille de vin). Il faut additionner à cela le montant des casques par contre.

 

 

Bref, pas besoin de dépenser des milliers de dollars en piscine et modules de jeux pour aménager la cour et amuser vos enfants… On passe notre temps à l’écrire sur Vifa Magazine, et pourtant, je l’ai appris à mes dépens – et à mes dépenses – cette année!

 

 

 

 

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre