Rôle du parent

5 façons d’aménager la cour pour laisser les enfants jouer seuls

Article -

Les enfants ont la capacité de s’amuser, de bâtir des repaires secrets et de s’inventer un monde imaginaire avec peu. Et pour que tout cela se passe à l’extérieur, voici quelques idées toutes simples et peu coûteuses.

5 façons d’aménager la cour pour laisser les enfants jouer seuls

Vous pensiez que ce texte allait vous faire dépenser des milliers de dollars en structures de jeux et installation de piscine? Non. Les enfants n’ont besoin que d’un petit coup de pouce pour stimuler leur imagination.

 

Ces quelques idées inciteront vos enfants à mettre le nez dehors et, encore mieux, à y rester des heures.

 

1. Coffre au trésor

Pas besoin que la cour ressemble à un centre d’attraction pour être un lieu où règne le plaisir. Un simple bac mis en tout temps à la disposition des enfants peut très bien contenir le nécessaire pour les égayer : balles, ballon, balle aki, frisbee, corde à sauter, bâton de baseball, craies ou liquide pour faire des bulles. De vieilles raquettes de tennis dorment au sous-sol? Placez-les dans ce coffre, et il y a fort à parier qu’elles se transformeront vite en épées, en rames ou en un dispositif de piège.

 

Certains jouets desquels vos enfants se sont depuis longtemps détournés (vous savez la cuisinette et le jeu de quilles en plastiques?) peuvent aussi susciter un regain d’intérêt en les sortant tout simplement de la maison. Ou tout simplement des objets du quotidien: vieux chaudron, ancien téléphone, nouille de piscine, bacs et boîtes de toute sorte, etc. Le but est de proposer des objets disparates éveillant la créativité.

  

2. L’heure de la pause

 

Après avoir bougé ou s’être livrés à de folles aventures, vos enfants auront aussi besoin de reprendre leur souffle. Tout à fait normal! Déjouez toutefois leur envie de réintégrer la maison et de s’installer devant un écran, en établissant à l’extérieur une zone où ils pourront se détendre. Une couverture étendue sur l’herbe ou sur le balcon, quelques coussins suffiront pour leur donner envie de faire un brin de lecture ou une séance de coloriage en plein air.

 

3. Bien ravitaillés

On ne le sait que trop bien, avec les enfants une fringale est si vite arrivée! Laisser de quoi boire et manger à la disposition des petits réduira les allers-retours entre l’extérieur et la maison. Des verres et un grand pichet en plastique rempli d’eau, de glaçons, de tranches de citron et de feuilles de menthe ainsi qu’un plateau sur lequel vous disposerez raisins, pommes, bananes ou crudités, et vous verrez la magie opérer! 

 

 

4. Plus on est de fous…

Plus le nombre d’enfants sera grand, plus le plaisir sera au rendez-vous, puisque les idées seront multipliées. Que ce soit dans la cour arrière, au parc ou dans la ruelle, lancez une invitation aux amis de la rue ou du quartier pour qu’ils soient de la partie. Encore mieux, profitez de ce moment pour tisser des liens avec les parents du quartier. 

 

5. Place à la créativité

 

Pourquoi attendre les jours de pluie pour se lancer dans des projets de bricolage? En préparant un coffret pour l’extérieur contenant de la colle, du papier, des ciseaux, de la ficelle, des crayons et de la peinture, vos petits artistes s’en donneront à cœur joie avec la matière première à leur disposition. Des cailloux pourraient ainsi se transformer en montres ou en insectes rigolos, des branches en baguettes magiques ou en capteur de rêves, des cocottes en bijoux et des feuilles et des brins d’herbe en ravissants collages.

 

Article réalisé en partenariat avec la Table sur le mode de vie physiquement actif (TMVPA)

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre
Rôle du parent

Gestion des écrans : nouveaux outils pour les parents

Article -

Pas toujours facile pour les parents de gérer le temps-écran de leurs enfants. On vous propose deux nouveaux livres super intéressants pour vous donner un coup de pouce.

Gestion des écrans : nouveaux outils pour les parents
Thèmes abordés

Récemment, les Éditions Midi trente ont fait paraître deux livres traitant de l’utilisation des écrans par les jeunes. Le premier s’adresse aux jeunes eux-mêmes et le second aux parents et autres adultes qui les côtoient. Découvrez ces précieuses sources d’information!

1. Jeunes connectés, parents informés

Public cible : parents d’enfants et d’adolescents, éducateurs et intervenants.

De nombreux parents se sentent dépassés devant la vitesse phénoménale à laquelle les technologies d’information et de communication (TIC) progressent. En consultant ce guide de sensibilisation et de vulgarisation, ils découvriront de quelles façons les TIC peuvent affecter le bien-être des jeunes.

Cet ouvrage est l’œuvre de Cathy Tétreault, directrice générale et fondatrice du Centre Cyber-aide. Cette intervenante en dépendances répond aux questions qui lui sont posées le plus souvent : doit-on limiter le temps passé devant les écrans? Comment doser les interventions et maintenir un encadrement sécurisant, tout en conservant un lien positif?

Loin de diaboliser les TIC, la spécialiste explique d’abord la fascination que ces dernières exercent sur les jeunes et énumère leurs bienfaits. Plus loin, elle décrit les pièges auxquels les jeunes peuvent être confrontés (cyberdépendance, cyberintimidation, cybercriminalité) et fait des recommandations concrètes pour éviter ces écueils. Le livre comprend notamment un test de dépendance téléchargeable

 

Voici les sujets abordés dans ce guide pratique :

  • Temps d’écran
  • Jeux et applications
  • Cyberdépendance
  • Cyberintimidation 
  • Sexting et hypersexualisation
  • Sécurité et confidentialité
Jeunes connectés, parents informés, Éditions Midi Trente, 22,95 $

2. Les écrans et toi!

Public cible : enfants de 10 ans et plus

Le livre de la journaliste Marie-Anne Dayé invite les jeunes à devenir des utilisateurs cyberfutés, c’est-à-dire à développer leur esprit critique, à protéger leur image et leurs données, et à préserver une bonne santé.

Ce guide pratique, rédigé dans un langage simple teinté d’humour, plaira certainement aux préados et ados. Il propose des conseils, des pistes de réflexion et des exercices à réaliser en famille. Par exemple, pour aider le jeune à prendre conscience de la place qu’occupent les écrans dans sa vie, on lui pose quelques questions, notamment s’il a déjà écourté ou annulé une activité pour pouvoir naviguer sur Internet ou pour jouer en ligne ou s’il utilise parfois les écrans quand il s’ennuie.

L’objectif ultime du livre est de favoriser, chez les jeunes, une utilisation équilibrée des écrans. L’auteure traite aussi de problématiques comme l’hameçonnage, la cyberdépendance et la cyberintimidation.

 

 

6 trucs pour utiliser les écrans sainement à la maison

Dans son livre, Marie-Anne Dayé propose 6 idées pour utiliser positivement les écrans en famille (adaptation des pages 100 à 102).

  1. Établissez un couvre-feu écrans :  Après une certaine heure, personne ne devrait avoir d’écrans sous le nez, à moins d’une urgence.
  2. Partage des mots de passe : Les enfants pourraient mettre les mots de passe des applications et des sites sur lesquels ils ont un compte dans une tirelire. Les parents peuvent ainsi y avoir recours en cas d’inquiétude sérieuse.
  3. Ne pas utiliser les écrans à table : Les repas sont un moment propice à la discussion.
  4. Créez une boîte à écrans : Celle-ci servira à déposer les téléphones et les tablettes avant d’aller se coucher.
  5. Un espace techno : Choisissez ensemble un espace dans la maison qui deviendra l’espace techno. Vous pourrez vous y asseoir ensemble tout en ayant vos écrans.
  6. En mode vibration, SVP! Lors de discussions, mettre les téléphones en mode vibration pour ne pas se faire interrompre par une sonnerie incessante de texto.   

 

Voici une liste de conseils destinés aux enfants afin de les sensibiliser à une utilisation responsable des technologies de l’information (adaptation des pages 36-37).

10 commandements de l’utilisateur vigilant 

  • Ton profil devrait toujours demeurer privé.
  • Inscris le moins d’informations personnelles possible dans ton profil (prénom ou pseudonyme).
  • Accepte seulement les gens que tu connais personnellement dans ta liste d’amis.
  • Utilise toujours les écrans dans une aire commune avec d’autres personnes. Ne t’isole pas!
  • Configure les paramètres de confidentialité de ton profil.
  • Supprime les identifications avec lesquelles tu n’es pas à l’aise.
  • Évite d’activer la localisation.
  • En ligne, applique les mêmes règles de vie que celles qui ont cours dans la « vraie vie ».
  • Fais part de tous tes inconforts et de tes malaises par rapport à la vie en ligne à une personne de confiance.
  • Cultive le respect en tout temps.

 

Les écrans et toi, Éditions Midi Trente, 14,95 $

 

D’autres outils pratiques
Pour découvrir d’autres trucs pour gérer le temps-écran des enfants, consultez notre article Gestion du temps-écran : 4 logiciels et applications de contrôle parental.

 

Références 

  • Dayé, Anne-Marie (2018). Les écrans & toi! Guide pratique sympathique pour devenir un utilisateur cyberfuté. Québec : Éditions midi tente, 117 p. 
  • Tétreault, Cathy (2018). Jeunes connectés, parents informés. Québec : Éditions midi tente, 159 p. 

 

Le sujet vous intéresse? Consultez notre dossier Temps-Écran.

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre