Astuces cuisine

Repas en famille: 4 trucs pour créer une ambiance harmonieuse

Opinion -

Je ne connais aucun parent pouvant se vanter de passer chaque repas dans une harmonie familiale parfaite. Ici, l’ambiance relève plus souvent du zoo animé que du spa détente zen. C’est aussi le cas chez vous? Voici mes trucs!

Repas en famille: 4 trucs pour créer une ambiance harmonieuse

Avec la folie des transports, les devoirs, la préparation des repas et des lunchs, et ce, avec trois petites humaines en carence d’attention, je peux vous affirmer que ma maisonnée est souvent bien animée. Pour ma part, le repas devient LE moment de la journée où nous pouvons TOUS enfin nous asseoir, respirer et échanger entre nous.

Au fil du temps et surtout pour éviter la frustration de passer un souper à dire : « non », « on reste assis », « heille, qu’est-ce que tu fais encore debout! », « lâche ta sœur », « encore quatre bouchées », « non pas deux, j’ai dit quatre bouchées » (bref, vous savez quoi!), j’ai développé quelques trucs et jeux afin que les soupers deviennent des moments en famille (un peu plus) harmonieux.

Testez ça, et remerciez-moi ensuite!

TRUC # 1 : Faire patienter les affamés

Chez moi, il y a toujours ma plus jeune qui tourne autour de moi et qui se plaint qu’elle est en train de mourir de faim! Comme si elle n’avait jamais mangé de sa vie.

Ma solution : Afin de faire patienter cette affamée, je prépare toujours une petite collation pour la sustenter. Que ce soit un plat de légumes coupés d’avance, un sac d’edamames en cosse que j’ai passé au microonde, ou simplement un avocat que je coupe en deux et que j’assaisonne légèrement. Je vous le jure, avec ce truc-là, je suis capable de préparer le souper au calme tout en ayant sauvé ma fille de la famine! 😉

TRUC # 2 : Bruits et distraction, on éteint tout

C’est le temps de s’asseoir et de manger, alors c’est le temps d’éteindre le bruit et d’éloigner les écrans. Juste le fait d’éteindre la « fan » du four entraîne un soulagement instantané. Et pas besoin de vous dire d’éloigner télé, téléphones, tablettes et autres jeux électroniques. On souhaite le calme et l’attention de tout le monde, alors éloignons toutes sources de distractions.

TRUC # 3 : On met tout sur la table et on profite!

Ça peut vous sembler bizarre, mais c’est vraiment un truc que j’applique. Lorsque je m’assois pour enfin manger, je pense à tout mettre sur la table pour éviter de me lever constamment. Comme nous disons à nos enfants de rester assis, donnons l’exemple. Alors on essaie de penser à tout; verres d’eau, assaisonnement, le surplus du repas pour ceux qui veulent se resservir, la débarbouillette pour laver les petits doigts sales, etc. Sérieusement, je mets même le dessert sur la table. On soustrait les va-et-vient, on multiplie le plaisir et le temps à table.

TRUCS # 4 : 4 jeux pour rire et jaser!

Et pourquoi ne pas jouer un peu? Quand les enfants sont occupés à s’amuser, ils oublient de se chicaner. Je vous propose ici 4 jeux qui vous feront sourire, et qui sait, pourraient aussi permettre à votre ado de jaser un peu!

1. La tournée de la blague

Chez moi, on raconte souvent une blague à tour de rôle. Tout le monde doit y passer. Ma plus vieille de 9 ans adore le jeu et prépare même ses blagues. Même si vos enfants sont plus jeunes, dites-leur tout de même d’essayer de raconter une blague ou une anecdote. Ma plus jeune de 4 ans laisse libre cours à son imagination débordante. Les Denis Drolet devraient la recruter tellement elle est de taille. On fait travailler notre imagination, on rit un bon coup ensemble, que demander de mieux?

2. La tournée de la qualité

Un jeu agréable et touchant. Chacun notre tour, on mentionne une chose que nous aimons des autres autour de la table. Ça fait du bien de l’entendre et de le partager. Un moment de douceur, quoi!

3. Ce qui t’a fait rire?

Un jeu qui a demandé plus de réflexion à mes filles au début. On doit mentionner un truc qui nous a fait rire dans la journée. Que ce soit en classe, dans la cour de récré, au bureau ou à l’épicerie, une chose que nous avons vue, dite ou entendue qui nous a fait rigoler. On doit partager le moment souriant de la journée. Une façon subtile de parler de la journée de chacun sans passer par la sempiternelle question : « Et puis, ta journée? ». Astucieux, non?

4. On brasse, on lance, on mange

Un jeu fort simple, mais amusant et surtout stratégique! Alors à tour de rôle on brasse un dé, on lance le dé et on mange le nombre de bouchées que le dé indique. Idée géniale pour faire passer en douceur la recette santé moins populaire, en plus de passer un souper à jouer. On combine l’utile à l’agréable : les parents adorent! Évidemment, il n’est pas question de forcer les enfants à manger ou de ne pas écouter leurs signaux de satiété.

Je sais très bien que ces trucs-là ne sont pas des solutions miracles et que ce n’est pas parce que vous les appliquez que tous vos soupers seront fabuleux et dignes des contes de fées. Je pense toutefois que vous aurez simplement plus de chances de passer du temps de qualité avec vos enfants. Vous aurez donc plus de temps, pour prendre le temps, pour eux et avec eux!

Partagez-moi vos trucs en bas de cet article pour en faire bénéficier les autres parents!

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre
Astuces cuisine

Recettes: 6 tendances Pinterest que nous avons essayées (et parfois échouées!)

Recette -

Les réseaux sociaux comme Facebook et Pinterest débordent d’astuces pour nous aider au quotidien en cuisine. Mais ces idées fonctionnent-elles vraiment? Avec un peu d’organisation et beaucoup d’humour, nous en avons testé 6 pour vous!

Recettes: 6 tendances Pinterest que nous avons essayées (et parfois échouées!)

1. La toast de patate douce

 

Pourquoi?

On a trouvé l’idée amusante et ludique. Peut-être pour faire changement de notre traditionnelle rôtie au pain de blé entier?

 

Comment faire?

On coupe des tranches à peu près symétriques d’une grande patate douce et on les insère dans le grille-pain. Dépendamment de la longueur du cycle de notre grille-pain, on peut remettre la toast de patate douce 2, 3 ou même 4 fois.

 

Le verdict?

Nous avons dû mettre la tranche de patate douce (qu’il faut couper assez mince) 4 fois dans le grille-pain. En fin de compte, le légume était cuit et la patate douce grillée, mais la couleur n’est certes pas aussi appétissante que quand on la fait cuire au four. Avec du beurre et un peu de fleur de sel, il faut avouer que c’était plutôt bon.

 

2. La pizza granola

 

Pourquoi?

Cette idée nous a intéressés en raison de sa belle valeur nutritive : des fibres et des glucides avec de l’avoine entière, des protéines avec le beurre d’arachides et le yogourt grec et des vitamines avec les fruits sur le dessus.

 

Comment faire?

Dans un bol, mélanger 1 ½ tasse de flocons d’avoine avec ¼ tasse d’amandes coupées et ½ tasse de beurre d’arachides. Former un disque et réfrigérer une heure, puis étendre ½ tasse de yogourt grec et parsemer de petits fruits.

 

Le verdict?

Soyons honnêtes : on est ici en présence de… granola bien ordinaire! La pizza ne se tient pas du tout et sa texture ressemble en tous points à des céréales maison. Mais le goût est bon et on a été rassasiés.

 

3. La pizza chou-fleur

Crédit photo: detoxinista.com

 

Pourquoi?

Nombreuses sont les recettes du web à proposer une croûte de chou-fleur pour remplacer la croûte de la pizza maison, en vue de rendre le repas moins riche en glucides.

 

Comment faire?

Réduire un chou-fleur en minuscules morceaux au robot-mélangeur, puis faire cuire quelques minutes dans de l’eau bouillante. Égoutter l’eau, puis placer le chou-fleur cuit dans un linge à vaisselle et tordre pour sortir toute l’eau (c’est le secret de la pâte qui colle). Mélanger avec un œuf, ½ tasse de parmesan râpé, du sel, du poivre et des épices à l’italienne. Former une boule, puis un disque pour faire une croûte de pizza. Cuire 40 minutes à 400°F. Garnir la pizza et la renvoyer une dizaine de minutes au four.

 

Le verdict?

Bof. La croûte est bien belle visuellement. On comprend qu’elle fasse un malheur sur les réseaux sociaux. Mais au goût, c’est décevant. Pour les prochaines fois, on mettra plutôt de la farine de blé entier dans notre recette de croûte maison pour la rendre plus santé. Et on mangera des choux-fleurs en accompagnement!

 

4. La culture de légumes à partir de retailles

 

Crédit photo: Pinterest

 

Pourquoi?

Parce qu’on rêve d’un petit jardin, même en hiver. Parce que sur les réseaux sociaux, différents sites suggèrent qu’on pourrait ainsi économiser sur notre facture d’épicerie.

 

Comment faire?

Nous avons choisi d’essayer avec un pied de céleri, soi-disant le légume le plus facile à faire repousser de sa base. On coupe la base du céleri et on remet la tige dans de l’eau tiède. Puis on attend. Et on attend. Et on attend…

 

Le verdict?

Il y a bel et bien quelques petites feuilles de céleri qui ont poussé sur notre pied de céleri, mais en même temps, celui-ci a pourri. Alors on a tout envoyé à la poubelle. Aucun succès de notre côté! Et après avoir consulté nos amis, on se rend compte qu’on n’est pas les seuls! La prochaine fois, on garde nos retailles pour faire un très bon bouillon de légumes. 

 

 

5. La crème glacée à 2 ingrédients

 

Crédit photo: twopeasandtheirpod.com

 

Pourquoi?

Parce qu’une rage de crème glacée, ça se prévoit rarement quand on est à l’épicerie. Ces recettes simples et faciles sont parfaites pour les envies imprévues.

 

Comment faire?

La méthode est simplissime. On coupe une banane en rondelles et on la congèle sur une plaque à biscuits pendant 1 heure. On l’envoie ensuite au mélangeur avec deux cuillères à soupe de beurre d’amandes ou d’arachides.

 

Le verdict?

Succulent! On se rend compte que la recette n’a besoin d’aucun sucre ajouté. Par contre, vaut mieux la manger illico. Quand on la remet au congélateur, la crème glacée perd sa belle texture onctueuse et se couvre de frimas.

 

6. La cuisson des œufs durs au four 

 

Pourquoi?

On se le demande bien! Cuire des œufs dans l’eau bouillante pendant une dizaine de minutes n’est pourtant pas une chose bien compliquée. Mais disons que c’est jour de grande cuisine et qu’on manque d’espace sur les ronds de la cuisinière.

 

Comment faire?

Sans les craquer, on dépose des œufs dans un moule à muffins. On enfourne 25 minutes à 325°F, puis on rince à l’eau froide.

 

Le verdict?

Ça marche! Le résultat équivaut à cuire ses œufs à l’eau bouillante. C’est vraiment une question de préférence sur la méthode.

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre