Astuces cuisine

Insectes: 4 raisons pour essayer cette super source de protéine

Article -

Depuis quelques années, on entend parler d’une nouvelle source de protéines : les insectes. Grillons, ténébrions, sauterelles : sommes-nous vraiment près du jour où l’on remplacera notre hamburger par une galette d’insectes grillée? Vous pourriez être surpris! Suivez notre guide pour connaître toutes les qualités de la protéine de l’avenir.

Insectes: 4 raisons pour essayer cette super source de protéine

1. Écologique

Les insectes constituent une protéine hyperécologique. Leur production pollue beaucoup moins que celle des poissons et de la viande. À titre d’exemple, l’élevage d’insectes dégage 100 fois moins de gaz à effets de serre que l’élevage de bovins. Aussi, élever des insectes se fait relativement facilement et rapidement, ce qui permet d’avoir un produit local. On réduit donc l’empreinte écologique du transport des aliments.

 

2. Économique

Même si les insectes ou les produits à base d’insectes sont assez chers pour le moment (voir encadré), leur élevage demeure économique. Il en coûte beaucoup moins cher de produire des insectes que de produire de la volaille, du bœuf ou même du poisson. C’est que les grillons, les sauterelles et autres ténébrions requièrent bien peu de choses : on les garde à une température assez élevée (25 °C) et on peut les nourrir avec des déchets organiques.

 

En fait, la production d’insectes est si accessible et économique que les experts disent même qu’elle pourrait pallier certains problèmes de famine à travers le monde dans les années à venir.

 

 

LA POUDRE DE GRILLONS ARRIVE AU QUÉBEC

Des entreprises québécoises vendent déjà des grignotines à base d’insectes entiers ou des barres énergétiques aux insectes, mais il existe depuis l’hiver dernier un nouveau produit vendu par la chaîne de magasins Provigo : la poudre de grillons. 

 

Présentée en sachet de 113 grammes, son prix de 15,99 $ est assez rébarbatif. Les experts s’entendent cependant pour dire que c’est l’effet de nouveauté et la rareté du produit, pour le moment, qui font grimper les prix. On s’attend à ce que ceux-ci baissent significativement au cours des prochaines années.

 

3. Bons pour la santé

À un moment où les spécialistes en santé publique énoncent qu’il faut réduire notre consommation de viande, les insectes arrivent en vrais sauveurs de l’alimentation! C’est leur teneur en protéines qui en fait de telles vedettes.

 

Si le bœuf contient 50 % de protéines pour un poids donné, les insectes, eux, en contiennent 65 %. En gros, on a besoin d’une plus petite quantité d’insectes que de bœuf pour être rassasié. En plus, ils sont une bonne source d’acides aminés, ces éléments responsables du transport des nutriments partout dans notre corps.

 

Les insectes conviennent aussi aux végétariens ainsi qu’aux personnes qui ne peuvent ou ne veulent consommer de produits laitiers ou de soya. Enfin, ils contiennent de la vitamine B12, qui manque souvent aux végétariens, puisqu’elle se trouve essentiellement dans la viande, le poisson et les fruits de mer.

 

4. Une réputation à parfaire

Si les fans de nouvelles tendances alimentaires et les nutritionnistes sont enchantés par la mode des insectes, il reste que, pour le commun des mortels, il faut quand même un peu de volonté pour accepter l’idée de manger… des « bibittes »! Même l’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît que ce sera un défi que de convaincre les populations de manger les insectes.

 

Les experts racontent qu’il en était de même lorsqu’on a commencé à manger du homard et du crabe : les consommateurs étaient au départ dégoûtés à l’idée de manger ces bêtes qui sont aujourd’hui considérées comme des produits de luxe. Alors, vous imaginez, dans quelques années, un souper aux grillons, avec du beurre à l’ail et un bon petit verre de Sauvignon?!

 

Testé: la poudre de grillons

 

Fébriles devant notre découverte, nous nous sommes empressés de cuisiner des muffins aux bleuets et grillons. Résultat? Au goût, on dénote une drôle de saveur. Mais impossible de savoir que notre collation contient de la poudre de grillons.

 

Peut-être est-ce le fait que nous avons diminué le sucre dans la recette proposée par Entomo Farms, le producteur qui fournit la poudre de grillons à Provigo? La prochaine fois, nous en mettrons un peu plus. Reste que nous avons trouvé charmante l’idée d’ajouter une nouvelle source de protéines à nos muffins préférés. Attention! Les personnes allergiques aux crustacés peuvent être allergiques aux grillons.

 

Vous avez envie de tenter l’expérience? Consultez notre article 3 recettes à faire avec de la poudre de grillons.

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre
Astuces cuisine

Instant Pot: 4 raisons d’adopter le gadget de cuisine dont tout le monde parle

Article -

Vous vénérez votre mijoteuse qui vous permet de préparer de bons petits plats pendant la journée? Alors vous adorerez la nouvelle sensation en cuisine, le Instant Pot. 4 raisons de l’adopter pour des soupers vite faits, bien faits.

Instant Pot: 4 raisons d’adopter le gadget de cuisine dont tout le monde parle

1. Comprendre la « bibitte »

Le Instant Pot est un multicuiseur. Multi…quoi? Dit simplement, c’est un gadget de cuisine hybride entre votre mijoteuse et l’autocuiseur de votre mère (oui, oui, la fameuse cocotte-minute). Il est pratique parce qu’il possède 7 fonctions : autocuiseur, mijoteuse, cuiseur à riz, yaourtière, poêle à frire, cuiseur vapeur et élément chauffant pour les aliments.

 

L’histoire du Instant Pot relève quelque peu du conte de fées. En 2010, un ingénieur de la région d’Ottawa cherche à se lancer en affaires après avoir perdu son emploi. En constatant la quantité de malbouffe qu’il donne à ses enfants, faute de temps pour cuisiner des repas santé, il cherche une solution – pour lui, et pour son entreprise. C’est ainsi qu’il invente, avec des collègues, le « instant pot ». Depuis, les ventes doublent chaque année par rapport à l’année précédente.

 

Crédit photo: Instant Pot

 

2. Les avantages du Instant Pot

Il permet de cuire les aliments plus vite. Un exemple? Ces 6 recettes prêtes en moins de 30 minutes! Le cuiseur utilise 70 % moins d’énergie qu’un four régulier, à cause de sa rapidité. Il permet de cuisiner sans des ajouts de gras ou de sel puisqu’il concentre les saveurs, un peu à la manière d’une mijoteuse.

 

Le Instant Pot possède une casserole qui se nettoie au lave-vaisselle. Un peu comme une mijoteuse, il permet de garder les aliments au chaud une fois qu’ils sont prêts. Mais contrairement à la mijoteuse, il possède un senseur et un thermomètre. On dit qu’il est moins dangereux que les cocottes-minute traditionnelles qui pouvaient créer des mini-explosions et des brûlures au moment de libérer la pression.

 

Mais c’est son prix qui constitue le plus grand attrait : on peut s’attendre à payer un peu plus de 150 $ pour le modèle de base. Évidemment, on rentabilise notre achat si le Instant Pot nous permet d’économiser sur d’autres instruments de cuisine…

 

3. La vitesse de cuisson

On dit que le Instant Pot permet de cuisiner rapidement, mais à quel point? La compagnie affirme qu’il peut cuire les aliments 2 à 6 fois plus vite que dans leur mode de cuisson traditionnel, c’est-à-dire au four ou sur la cuisinière. Mais il faut aussi prévoir un temps de repos, une fois la cuisson terminée, pour laisser la vapeur retomber, puis s’évacuer. Les recettes parlent généralement de 15 à 20 minutes pour cette étape. Du temps non négligeable les soirs de semaine.

 

DES EXEMPLES CONCRETS

Que cuisiner avec le Instant Pot? Voici quelques aliments chouchous des vrais fans :

 

  • Le gruau s’y cuit en 2 fois moins de temps que sur la cuisinière.
  • On peut y faire des œufs durs en 6 minutes, la moitié des 12 minutes nécessaires dans une casserole sur la cuisinière.
  • Les patates douces entières y cuisent en 15 à 20 minutes, contrairement à plus d’une heure au four.
  • Selon le magazine Bon Appétit, on peut s’y concocter du porc effiloché en 42 minutes.
  • Les haricots noirs secs y cuisent en 10 minutes, au lieu de 90 minutes dans une casserole sur la cuisinière.

 

4. Un engouement marketing 

L’argument de vente du Instant Pot se base sur une valeur importante et qui rallie – du moins en théorie – pas mal tout le monde : l’idée de manger en famille. Les vidéos promotionnelles parlent du Instant Pot comme d’une façon accessible et facile de recommencer à manger en famille. C’est de là, en partie, que vient l’engouement pour ce gadget de cuisine.

 

Et le mot « engouement » n’est pas trop fort. Aux États-Unis, certains parlent même d’une religion! Les fans du Instant Pot se surnomment les « pot heads » (une subtile allusion à une expression liée au cannabis!) et se rassemblent dans une communauté Facebook de 1,3 million de personnes.

 

L’histoire de la popularité du Instant Pot en dit long sur notre époque : boudé dans les premières années par les médias traditionnels, c’est vraiment par le bouche-à-oreille, les blogues et les réseaux sociaux qu’il a fait son ascension. Si bien qu’aujourd’hui, même les grands magazines de bouffe lui consacrent des sections importantes.

 

Au Québec, la folie du Instant Pot ne fait que commencer. Bon à savoir : la compagnie lance une nouvelle version de son produit tous les 12 à 18 mois. Pour les prochaines années, on s’attend à des modèles avec des récipients plus gros dans les prochaines années.

 

DES EXEMPLES CONCRETS

Que cuisiner avec le Instant Pot? Voici quelques aliments chouchous des vrais fans :

 

  • Le gruau s’y cuit en 2 fois moins de temps que sur la cuisinière.
  • On peut y faire des œufs durs en 6 minutes, la moitié des 12 minutes nécessaires dans une casserole sur la cuisinière.
  • Les patates douces entières y cuisent en 15 à 20 minutes, contrairement à plus d’une heure au four.
  • Selon le magazine Bon Appétit, on peut s’y concocter du porc effiloché en 42 minutes.
  • Les haricots noirs secs y cuisent en 10 minutes, au lieu de 90 minutes dans une casserole sur la cuisinière.

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre