Pratico-pratique

Vêtements et sports d’hiver: comment faire les bons choix?

Article -

Soyez bien habillés pour profiter de l’hiver, et ne laissez plus jamais le froid et la neige faire ombrage au plaisir d’une journée de plein air en famille. Le truc, c’est d’avoir de bons vêtements, mais aussi les meilleures stratégies pour les porter. Suivez nos conseils pour rester au chaud, des pieds au bout du nez.

Vêtements et sports d’hiver: comment faire les bons choix?
Thèmes abordés

guide sports d'hiver en famille vifa magazine

 

Comment choisir un manteau et un pantalon de neige

Parce que les enfants auront à porter ces vêtements tous les jours durant la saison froide, mais aussi parce qu’il s’agit d’un investissement considérable, voici des éléments à considérer à l’achat d’un habit d’hiver.

 

1. Imperméabilité

Recherchez la mention « imperméable » sur les étiquettes, et assurez-vous que les coutures des manteaux et pantalons de neige soient scellées par une membrane intérieure. Pour vérifier l’imperméabilité des coutures, prenez une couture entre deux doigts, et repérez, au toucher, quelque chose qui ressemble à une bande de ruban à l’arrière. Attention à la mention « résistant à l’eau » : c’est une manière détournée de dire que ce n’est pas imperméable !

 

2. Respirabilité

Gage de qualité et de durabilité, la matière du vêtement peut faire toute la différence sur le confort de votre enfant cet hiver. Le manteau et le pantalon de neige doivent respirer afin d’éviter la transpiration, et pour cela, ils doivent contenir un enduit ou une membrane de style Gore-Tex. Il existe des membranes similaires ayant été développées sous d’autres noms, alors recherchez la mention « respirant » sur l’étiquette.

 

Dossier Sports d'hiver en famille

 

3. Ajustement

Assurez-vous que les poignets soient ajustables pour laisser passer des mitaines, que le col soit composé d’un matériel doux, qu’il monte assez haut et soit assez ajusté pour bien couvrir le cou. Vérifiez également que le manteau ait un capuchon et qu’il soit compatible avec un casque si votre enfant fait du ski.

Choisissez un pantalon de neige doté de bretelles ajustables, de jambières pare-neige pour recouvrir la botte et d’un tissu assez épais dans le bas pour résister aux frottements.

 

4. Adaptabilité

Plusieurs marques proposent des vêtements d’hiver évolutifs pour enfants qui permettent d’allonger les manches et les pantalons de quelques centimètres en décousant des coutures intérieures. Cela permet de garder le vêtement deux ou trois saisons.

 

Truc de parents

Vous croyez que la laveuse et la sécheuse ne font pas bon ménage avec les vêtements d’hiver ? Au contraire ! Laver les habits de neige permet souvent d’activer la membrane et l’isolant, et de les faire revivre ! Cependant, ne le faites pas trop souvent, suivez à la lettre les directives de lavage du fabricant, et n’utilisez pas d’assouplisseur. Remontez la fermeture éclair et assemblez les velcros avant de mettre les vêtements dans la machine.

 

Mitaines et gants

Êtes-vous de type gant ou mitaine ? Si vous ne pratiquez pas d’activités nécessitant une dextérité particulière ou la manipulation d’objets, comme des bâtons de ski, préférez les mitaines. À matériaux égaux, celles-ci sont plus chaudes que les gants, car elles permettent de garder les doigts en contact les uns avec les autres, ou d’utiliser un chauffe-main.

 

Plus le sport ou l’activité pratiquée implique de la vitesse (comme le ski alpin) ou la prise d’un objet (bâton de ski de fond), plus la membrane extérieure ou la coquille du gant ou de la mitaine devra être résistante. Le tissu doit être assez imperméable pour ne pas se détremper au contact de la neige, et « respirant » pour éviter que la doublure ne devienne mouillée.

 

La présence d’une lanière en velcro ou d’une attache au niveau des poignets empêchera la neige de pénétrer tout en favorisant la conservation de la chaleur des mains.

 

Truc de parents

Par périodes de froid intense, il est conseillé d’avoir en réserve (pour toute la famille !) des sous-gants minces en laine mérinos ou en tissu synthétique à haut pouvoir isolant en vue de les enfiler, au besoin, sous les gants ou les mitaines.

La meilleure façon de faire sécher des gants ou des mitaines consiste à les laisser à l’air libre, non loin d’une source de chaleur (comme un calorifère ou un poêle à bois), en évitant toutefois un contact direct. Un vaporisateur anti-odeurs, comme celui que l’on utilise pour l’équipement sportif, pourrait aussi être une bonne idée !

 

 

Les bottes

Les enfants passent beaucoup de temps dehors, parfois longtemps immobiles, parfois à s’activer, et ils ont constamment les pieds dans la neige. Il est donc important de les chausser de bottes chaudes, confortables, imperméables et suffisamment hautes pour empêcher que la neige s’y infiltre, ce qui peut mettre fin à la partie de plaisir.

 

La qualité de l’isolant (issu de technologies comme Thinsulate, Primaloft, Polartec ou Heatseeker) importe grandement pour combattre le froid. Préférez les modèles pouvant aller jusqu’à -30 °C, et portez attention à la quantité d’isolant (de 100 à 600 grammes) indiquée sur l’étiquette : plus le chiffre est élevé, plus ça protégera du froid.

 

Lors de l’essai, vérifiez si le pied profite d’un petit jeu d’environ 1 cm, car trop à l’étroit dans une botte il est davantage la proie du froid.

 

Truc de parents

Achetez une paire de feutres additionnels pour les bottes des enfants, question de toujours avoir une option de remplacement en cas de petits pieds mouillés. La bonne vieille technique du sac de plastique dans la botte peut dépanner ! Plusieurs parents ne jurent aussi que par les séchoirs électriques à bottes et mitaines.

 

Les chaussettes

Des pieds trempés ou gelés sonnent souvent la fin des sorties à l’extérieur. Pour éviter cette désagréable situation, de bonnes chaussettes sont de mise, en plus des bottes. Prévoyez une paire de rechange !

Le port d’une chaussette 100 % synthétique (en polyester, par exemple) sous un bas plus chaud est une astuce intéressante pour contrer la formation d’humidité dans les bottes. Et ça réduit les risques d’ampoules !

 

L’art du multicouche

Une bonne façon de rester au sec et au chaud durant une séance d’activité physique en plein air consiste à enfiler plusieurs couches de vêtements. Ce système (mieux connu sous le nom de pelures d’oignon !) a l’avantage d’être modulable : s’il fait trop chaud, on retire une couche, et on fait l’inverse s’il fait trop froid.

  • La couche de base : sous-vêtements, combines, chaussettes, ou collants composés de fibres synthétiques ou de laine (celle de type mérinos est l’une des meilleures options, car elle est ultralégère, douce, chaude, « respirante » et antibactérienne).
  • La couche intermédiaire : chandails en laine polaire ou autre.
  • La couche externe : manteau qui coupera le vent, les précipitations, ou les deux.

Évitez les vêtements en coton qui ont tendance à garder l’humidité et à devenir rapidement inconfortables, ce qui n’est pas le cas des fibres synthétiques.

 

Accessoires techno pour chauffer les mains et pieds

Même bien vêtu, il peut être difficile de garder les extrémités au chaud durant plusieurs heures. Munissez-vous d’une arme secrète pour les journées d’hiver : des chauffe-mains et des chauffe-orteils qui s’activent au contact de l’air ! Pour les plus frileux, il existe aussi des bas, semelles, mitaines, ou gants chauffants !

 

Vêtements d’hiver: ce dont vous aurez besoin

  • Manteau (Entre 60 $ et 900 $)
  • Pantalon (Entre 40 $ et 350 $)
  • Bottes (Entre 40 $ et 250 $)
  • Chaussettes (Entre 5 $ et 40 $)
  • Couche de base (Entre 10 $ et 150 $)
  • Couche intermédiaire (Entre 15 $ et 200 $)
  • Mitaines ou gants (Entre 15 $ et 150 $)
  • Chauffe-main et chauffe-pieds (à partir de 2 $)

 

Truc de parent pour faire des économies

Vous pouvez vous procurer tous les vêtements et équipements suggérés en visitant une friperie sportive, en fouillant sur les petites annonces ou dans les ventes de début et fin de saison, ou en optant pour la location à la journée ou pour la saison! En achetant des vêtements et bottes de plus grande qualité à votre ainé, les chances sont plus grandes que votre plus jeune puisse en bénéficier au moment opportun.

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre