Santé physique

L’activité physique: bonne pour le cerveau!

Article -

Intitulé Un corps actif pour un cerveau en santé : la formule gagnante!, le Bulletin de l’activité physique chez les jeunes de ParticipACTION de cette année (publié en juin 2018) constitue l’évaluation la plus détaillée de l’activité physique des jeunes au Canada.

L’activité physique: bonne pour le cerveau!
Thèmes abordés

Outre le constat que les jeunes Canadiens ne bougent toujours pas assez (voir encadré), le bulletin fait l’apologie de l’exercice pour ses bienfaits pour le cerveau, selon cette équation, confirmée par la science : « Enfants + Action + Transpiration = Cerveaux en meilleure santé ».

 

Des effets bénéfiques

Des experts ont fourni des explications sur les bienfaits de l’activité physique sur le cerveau dans l’Énoncé d’experts sur la santé physique et le cerveau chez les enfants et les jeunes du bulletin de ParticiPACTION. « En plus des bienfaits pour la santé physique, l’activité physique améliore aussi les processus cognitifs, les fonctions cérébrales et la santé mentale », peut-on y lire.

 

Cet énoncé fait état d’un nombre croissant de données indiquant que l’activité physique au cours de l’enfance est essentielle à un cerveau en bonne santé et qu’elle contribue à améliorer :

 

  • la réflexion et l’apprentissage
  • la régulation des émotions et la maîtrise de soi
  • la capacité de résoudre des problèmes
  • la mémoire
  • la plasticité du cerveau – le développement de nouveaux tissus cérébraux
  • la gestion du stress
  • la capacité à faire face à l’anxiété et aux symptômes dépressifs
  • l’estime de soi et la confiance en soi
  • l’attention et la concentration.

 

Page couverture du Bulletin de ParticiPACTION

 

 

De meilleurs résultats scolaires

Compte tenu de tous ces bienfaits, on observe « une corrélation positive entre l’activité physique et la réussite scolaire chez les enfants et les jeunes en développement normal ». Il est donc primordial d’encourager la pratique d’exercices non seulement pour la forme physique, mais aussi, maintenant qu’on en a la certitude, pour la santé mentale et émotionnelle.

 

Les jeunes Canadiens ne bougent pas assez!

Malheureusement, bien qu’il soit prouvé que faire de l’exercice est bénéfique pour la santé physique et mentale, les bienfaits sur cerveau étant maintenant prouvés, les « enfants canadiens sont assis trop longtemps et bougent trop peu pour atteindre leur plein potentiel », avance le Bulletin 2018 de ParticipAction, sur la base de ces statistiques :

  • Alors que 62 % des enfants âgés de 3 à 4 ans satisfont au niveau d’activité physique recommandé dans les Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures pour la petite enfance, seulement 35 % des jeunes âgés de 5 à 17 ans satisfont au niveau d’activité physique recommandé pour leur groupe d’âge.

  • Nous savons aussi que 76 % des enfants âgés de 3 à 4 ans et que 51 % des jeunes âgés de 5 à 17 ans consacrent plus de temps aux écrans que ce qui est recommandé dans les Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire.

 

Pour atteindre leur plein potentiel mental, émotionnel et intellectuel, les enfants doivent favoriser la connexion entre la santé du corps et celle du cerveau. « Leur corps doit être en mouvement pour activer les rouages de leur cerveau. Les enfants doivent être actifs. La santé de leur cerveau en dépend », insiste-t-on dans le Bulletin de l’activité physique chez les jeunes de ParticipACTION de 2018.

 

Référence

  • ParticipACTION. Un corps actif pour un cerveau en santé : la formule gagnante! L’édition 2018 du Bulletin de l’activité physique chez les jeunes de ParticipACTION. Toronto : ParticipACTION; 2018. Le Bulletin 2018 et un résumé des conclusions (le Bulletin sommaire) sont disponibles en ligne à www.participACTION.com/bulletin
Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre
Santé physique

3 outils pour vous aider à relaxer en famille

Article -

Vous le savez, le stress est le « mal du siècle ». Tout va vite et on prend de moins en moins le temps de respirer, de profiter. Pourtant, les petits moments de détente sont essentiels pour garder un bon équilibre.

3 outils pour vous aider à relaxer en famille

On vous propose 3 outils pour vous aider à vous arrêter quelques instants. En plus, ces techniques sont relativement simples, ce qui vous permettra d’intégrer vos enfants dans vos périodes de relaxation. Des enfants plus détendus sont des enfants plus heureux. N’est-ce pas?

1. Méditation pleine conscience

Avez-vous déjà entendu parler de la méditation pleine conscience? Des études scientifiques ont prouvé que cette méthode réduit la douleur, l’anxiété et la dépression.

Pour la pratiquer, ce n’est pas très compliqué. Vous devez vous concentrer sur l’instant présent. Plus précisément, porter votre attention sur vos sensations physiques, vos émotions et vos pensées, sans y porter de jugement de valeur et sans tenter de retenir ce qui est positif ni chasser ce qui est négatif. Pour avoir plus de détails, consultez notre article : Méditation pleine conscience en famille : 6 trucs pour la pratiquer.

Ce qui est encore plus intéressant, c’est que plusieurs techniques de méditation pleine conscience sont adaptées aux enfants. Le livre Quand je bouge, je médite, par Nicole Bordeleau, propose dix mouvements de pleine conscience pour tester vos appuis, vous étirer, tenir en équilibre et travailler votre respiration.

Quand je bouge, je médite, 22,95 $, EDITO

 

2. Podcasts

Depuis mai 2018, un nouveau podcast québécois à propos de la santé mentale des enfants est disponible. Respire avec moi est un podcast gratuit pour accompagner les enfants (et les plus grands) dans l’apprentissage de techniques de relaxation, de respiration et de méditation.

Ces exercices peuvent être réalisés autant à la maison qu’à la garderie ou à l’école.

Un nouvel exercice de médiation est proposé chaque semaine et porte toujours sur des sujets différents. Tous les épisodes sont disponibles sur leur site internet.

3. Yoga

La pratique du yoga apporte de nombreux bienfaits tant physiques que psychologiques. Les grands comme les petits ont tout à gagner à le faire. C’est un moment de détente idéal à insérer à l’agenda de votre jeune, entre les pratiques de hockey, les cours de natation, les devoirs et leçons, etc.

En plus, c’est super accessible. Plusieurs endroits au Québec offrent des cours de yoga spécialement pour les enfants. Une foule d’applications mobiles sont aussi disponibles, ce qui vous permet de pratiquer le yoga à la maison, à l’extérieur, à l’école… Bref partout où vous pouvez y déposer votre tapis de sol. Nous avons un dossier complet sur le yoga si vous souhaitez tenter l’expérience.

Il existe plusieurs autres méthodes pour relaxer en famille. Il suffit de trouver celles qui vous conviennent le mieux.

À lire aussi :

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre