Tendances

4 initiatives qui font bouger les jeunes

Article -

Dans certaines municipalités du Québec, on crée des incitatifs pour motiver la population à bouger. Voici 4 initiatives intéressantes qui pourront vous inspirer à faire de même dans votre communauté.

4 initiatives qui font bouger les jeunes

Les Boîtes Spontanées

Installées dans les parcs, les boîtes spontanées permettent aux usagers d’avoir accès gratuitement à de l’équipement sportif : raquettes, ballons, jeux pour tous les groupes d’âge, etc. Les gens n’ont pas à tout traîner lors de leur sortie au parc et n’ont qu’à piger dans la boîte au gré de leur humeur. La boîte est verrouillée et les gens qui souhaitent obtenir le code n’ont qu’à s’inscrire auprès de l’organisme la régissant.

 

(Crédit photo : Maison des jeunes MAGI)

 

En collaboration avec Mercier-Ouest, quartier en santé et Québec en Forme, la maison des jeunes MAGI a récemment mis une boîte spontanée en place dans le parc Jean-Amyot de Montréal.

 

Circuit d’entraînement en plein air

Les parcours urbains sont des circuits de mise en forme et d’exercices à l’extérieur, accessible à toute la population, et ce, en tout temps. Réalisés à l’aide d’infrastructures déjà en place, ces circuits proposent des exercices à faire sur des panneaux explicatifs, contribuant ainsi à l’adoption de saines habitudes de vie.

 

(Crédit photo : TREKFIT)

 

On trouve ce genre de circuit dans plusieurs municipalités du Québec, notamment à Saint-Prime, où la municipalité a installé, en juillet dernier, des affiches au parc des Générations ainsi qu’à la promenade du chemin du Quai. Il s’agit d’ailleurs de l’un des cinq projets d’environnements favorables lauréats du Défi Santé 5/30 Équilibre 2013.

 

Collecte d’équipement sportif

Nombreux sont les organismes qui recueillent l’équipement sportif usagé afin de le redistribuer à la population moins bien nantie.

 

En 2011 au Saguenay, on a instauré les Coffres aux Sports, afin de recueillir de l’équipement sportif afin d’équiper les jeunes qui n’en auraient pas la chance et ainsi, leur faire découvrir le plaisir de jouer dehors. Les quatre premiers Coffres aux Sports ont tellement bien fonctionné, qu’on annonçait, quelques mois plus tard, la création de 11 nouveaux endroits pour déposer le matériel, ainsi que la création d’un magasin à l’école secondaire Charles-Gravel pour assurer la gestion et la redistribution des dons.

 

 

Transport actif jusqu’à l’école

Au Québec, les enfants sont de moins en moins nombreux à marcher pour se rendre à l’école. En 10 ans, la proportion d’enfants de 6 à 12 ans qui marchent pour se rendre à l’école est passée de 45 à 34 % et l’automobile semble avoir pris le relais.

 

Depuis l’automne dernier, l’École Saint-Clément dans le quartier Ville Mont-Royal, propose à ses élèves d’emprunter le Trottibus pour marcher jusqu’à l’école chaque matin! Projet créé par la Société canadienne du cancer en collaboration avec Québec en Forme, le Trottibus encourage les jeunes du primaire à marcher jusqu’à l’école en leur offrant un service d’autobus pédestre. Les autobus pédestres suivent un trajet prédéterminé avec des arrêts planifiés pour prendre des jeunes et les accompagner en marchant jusqu’à l’école. Les Trottibus sont encadrés par des « conducteurs » bénévoles, placés à l’avant et à l’arrière du convoi, qui assurent la sécurité des enfants et soutiennent leur motivation.

 

 

Existe-t-il de telles initiatives dans votre quartier ou votre municipalité?

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre
Tendances

Connor et Cayden Long, sportifs 2012

Article -
Avez-vous déjà entendu parler de Conner et Cayden Long, deux jeunes garçons de la ville de White House au Tennessee? Ils ont été nommés « SportsKids » de l’année 2012 par le magazine Sports Illustrated. Voici leur histoire à la fois touchante, motivante et tellement inspirante.
 
Connor et Cayden Long, sportifs 2012

Conner a 9 ans. Son frère, Cayden, en a 7. Les deux adorent le sport. Mais un seul peut bouger autant qu’il le veut. En fait, le plus jeune, Cayden, est atteint de paralysie cérébrale. Il ne peut donc ni parler, ni marcher. Mais Conner, qui souhaitait à tout prix que son frère puisse faire du sport avec lui, a eu une idée audacieuse qui l’a incité à se dépasser. Depuis 2011, les deux frères vivent une aventure sportive extraordinaire : ils participent à des triathlons. Conner nage en tirant Cayden dans un bateau pneumatique. Il pédale en le trainant derrière son vélo dans une remorque. Puis, il le pousse dans cette même remorque vers la ligne d’arrivée! 

 

Il va sans dire que l’histoire de ces deux jeunes, que l’on peut voir dans cette vidéo diffusée sur YouTube (en anglais), m’a chavirée. Et elle m’a fait réfléchir…

 

 

Une histoire d’amour et de courage à raconter à nos enfants

Cette histoire mérite qu’on la partage avec notre famille, tout spécialement avec nos enfants. Ce que Conner fait pour son frère est admirable. Il est inspirant. C’est une preuve d’amour et de soutien que chacun devrait prendre en exemple. Elle prouve également qu’avec de la détermination, de la persévérance et du courage, il est possible d’atteindre un but qui, à première vue, semble inatteignable. Par ses paroles et ses gestes, Conner souhaite aussi transmettre un message d’ouverture afin que les enfants différents soient acceptés tels qu’ils sont, dans la vie de tous les jours, à l’école, dans les activités, dans la société.

 

Être une source d’inspiration

Cette histoire m’a amenée à me demander si l’un de mes enfants pourrait devenir une source d’inspiration et de motivation pour l’autre, dans le cadre d’une activité sportive ou récréative. Pourraient-ils être des complices comme Conner et Cayden et relever un défi, ou accomplir une mission qui les amènerait à bouger, à se réaliser, à s’encourager, à se surpasser?

 

À la maison, j’ai montré la vidéo et lancé l’idée. J’attends maintenant avec impatience de voir si une activité ou un événement pourrait susciter une telle complicité. Bien entendu, s’ils ont besoin d’un petit coup de pouce pour aller de l’avant, je m’improviserai gardienne de la motivation. Et vous, l’aventure vous tente?

 

Wayne Gretzky a dit que « 100 % des choses qu’on ne tente pas échouent ».

 

Cinq suggestions inspirantes pour trouver un défi à sa hauteur
1. Aider son frère, sa sœur, un cousin ou un ami à améliorer ses compétences dans une activité sportive ou récréative) : soccer, tennis, natation, patin à roues alignées, etc.
2. Participer à une course à pied organisée. 
3. Prendre part à un cross-country. 
4. Participer à des défis en vélos — Vélo Québec.

5. Gravir une montagne ou faire une randonnée pédestre :

  • au parc de la gorge de Coaticook où vous pourriez traverser le plus long pont suspendu piétonnier au monde;
  • au parc national du Mont-Tremblant.

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre