Sports et plein air

Découvrez le vélo d’hiver: le fatbike

Article -

Les mordus du vélo roulent à l’année depuis longtemps, mais lorsque la neige est trop abondante, la conduite devient hasardeuse. Avec l’arrivée des fatbikes, des vélos à roues surdimensionnés, on peut désormais rouler l’hiver, même lorsqu’il vient de tomber 10 cm de neige.

Découvrez le vélo d’hiver: le fatbike

Qu’est-ce que le fatbike ?

Le fatbike est un vélo conçu spécialement pour rouler l’hiver grâce à des pneus plus larges, pouvant aller jusqu’à 12 cm de diamètre. De plus, la pression dans les pneus est réduite à 5 ou 6 livres (comparativement à environ 22 livres pour un vélo de montagne), ce qui permet de mieux « flotter » sur la neige. Ces vélos ont fait leur apparition il y a une dizaine d’années aux États-Unis alors que des cyclistes cherchaient à développer un vélo qui pouvait rouler sur le sable, la boue, la neige ou toute autre surface difficile.

 

Comment pratique-t-on ce sport ?

Il n’y a pas de technique particulière pour le fatbike. « Il faut toutefois adapter son équilibre sur un fond de neige », soutient Jérôme Morin-Dumais, un guide de fatbike. Monter une côte est la principale difficulté, car le cycliste doit pédaler assez fort pour gravir la pente, tout en évitant de déraper en mettant trop de pression sur les pédales.

 

Lorsqu’il y a suffisamment de neige accumulée au sol tous les obstacles disparaissent. « C’est du vélo d’amusement », explique Raymond Lavoie, adepte du fatbike et gérant à la Vie Sportive. Rien ne sert d’aller trop vite, car les roues tourneront dans le vide.

 

Combien ça coute ?

Le fatbike n’a qu’un défaut, s’il faut absolument en trouver un, et c’est son prix. Même si on peut trouver des fatbikes à bon marché dans les magasins à grandes surfaces (autour de 329 $ au Canadian Tire), il faudra débourser plus de 1000 $ pour un vélo de qualité. Un fatbike tout en carbone, qui pèse moins de 10 kilos, se détaille près de 6000 $ !

 

Tendance: rouler sous la lune

Une des tendances en fatbike est de rouler la nuit. Comme les journées sont courtes en hiver, les sorties en soirée se font sous le clair de lune. Équipés d’une lampe frontale, les cyclistes parcourent les sentiers dans une ambiance hivernale fort originale.

 

Trouvez un événement de fatbike
Le site web ADN du Vélo propose la première carte interactive des événements de fatbike au Québec.

 

Où peut-on en faire ?

Pour pratiquer le sport, les adeptes doivent emprunter des sentiers où le fond est durci. C’est pourquoi les cyclistes se tournent vers les sentiers de raquettes et de ski de fond. De plus en plus de centres ouvrent leurs portes aux fatbikes, car ce sont des activités complémentaires. « Quand les conditions de neige ne sont pas bonnes pour le ski, c’est le temps de sortir les fatbikes », lance David Lauzon, l’organisateur du Grand Fat Tour, qui présente six évènements de fatbikes au Québec et au Vermont.

 

Traversée du lac Saint-Jean, en 2013
Crédit photo: Guillaume Roy

 

 

Voici quelques suggestions de centres pour aller essayer le fatbike cet hiver

Tobo-ski

401 Petit Rang,

Saint-FéLicien

418 679-3855

 

Forêt Montmorency (en collaboration avec La Vie Sportive)

Réserve faunique des Laurentides

418 656-2034

 

Vallée Bras-du-Nord

107 Grande Ligne
St-Raymond
1 800 321-4992

 

Mont-Tremblant

1000 Chemin des Voyageurs

Mont-Tremblant

1 866 356-2233

 

Mont Rigaud

321 rue des Érables

Rigaud (Québec)

450 451-0000

 

Parc de la Gorge de Coaticook

400 rue St-Marc

Coaticook

1 888 524-6743

 

Sépaq – Parc National d’Oka

2020, chemin d’Oka

Oka

450 479-8365

 

Sentiers du Moulin

99, chemin du Moulin

Lac-Beauport

418 849-9652

 

Centre National de Cyclisme de Bromont

400, rue Shefford,

Bromont

450 534-3333

 

Parc de la rivière Gentilly

1000, Route des Flamants

Ste-Marie-de-Blandford

819 298-2455

1 800 944-1285

 

Mont Lac-Vert

173, chemin du Vallon 

Hébertville

418 344-4000

 

Club de ski de fond Dorval

3795 Route du Lac Est

Alma                                                                                                          

418 662-5835

 

E47 ÉcoSentiers

26, rue du Pied des Pentes

Lac Delage

G3C 5A2

418-848-8661

 

 

Consultez notre dossier complet sur le vélo.

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre
Sports et plein air

4 conseils pour courir l’hiver

Article -

L’hiver, sa neige, ses arbres glacés et ses grands champs blancs. C’est beau! Pourquoi se priver de courir et de prendre une bonne bouffée d’air frais en hiver?

4 conseils pour courir l’hiver

Voici 4 conseils pour ceux qui se sentent prêts à s’y mettre. Amener vos enfants courir avec vous, ils adoreront!

 

1. Évitez de trop vous habiller chaudement

C’est souvent un réflexe. Nous avons l’impression que de s’habiller très chaudement (par exemple en portant un manteau d’hiver ou en enfilant des mitaines ou des bas de laine doublés) pour aller courir va nous tenir au chaud pour notre sortie extérieure. Des vêtements trop chauds produiront l’effet contraire. Il faut se vêtir en « pelures d’oignon ». Consultez notre article Course à pied en hiver : 5 trucs pour bien vous habiller.

 

2. Oubliez le temps

Vous avez l’habitude de participer à des courses et vous aimez battre votre record de vitesse? Et bien l’hiver, on oublie le chrono! Courir sur la neige et la glace sollicite votre équilibre et votre temps ne sera pas certainement pas aussi rapide. En hiver, on court pour le plaisir! D’ailleurs, vous devriez toujours courir pour cette raison!

 

 

3. Raccourcissez votre foulée

Faites de petits pas lorsque cous courez dans des conditions glacées et enneigées. Cela vous permettra de rester plus stable. Au début, il faut y penser et ralentir un peu, mais cela devient rapidement une habitude. C’est un truc facile qui peut très bien vous servir.

 

4. Changez-vous rapidement après la course

Dès que l’effort physique est terminé et que vous entrez au chaud, changez-vous rapidement. Rester dans des vêtements souillés vous rendra inconfortable et vous risquez d’attraper froid. Allez hop, dans la douche chaude!

 

En hiver, le sentiment d’après-course est doublement agréable. C’est la meilleure façon de prendre de belles couleurs!

 

Bonne course!

 

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre