Quoi faire

Vacances à Montréal: 3 espaces verts à découvrir en famille

Même en ville, on peut trouver la quiétude en pleine nature. Voici 3 espaces verts à découvrir à Montréal cet été. Parfait pour en profiter en famille.

Vacances à Montréal: 3 espaces verts à découvrir en famille
Thèmes abordés

1. Le Jardin botanique de Montréal, un attrait de grande envergure

Quand on parle du Jardin botanique de Montréal, on ne réalise pas à quel point il s’agit d’une attraction d’envergure internationale. À preuve, le site reçoit un million de visiteurs par année. Le site est tellement grand qu’il est presque impossible de tout voir en une seule visite.

 

Les 10 serres d’exposition du jardin s’étirent derrière l’édifice Marie-Victorin de style Art déco, qui abrite entre autres l’Institut de recherche en biologie végétale et avoisine le Centre sur la biodiversité. Une trentaine de jardins thématiques extérieurs, ouverts du printemps à l’automne, conçus pour instruire et émerveiller le visiteur, s’étendent au nord et à l’ouest des serres. Parmi ceux-ci, il faut souligner une belle roseraie, le Jardin japonais et son pavillon de style sukiya, ainsi que le très beau Jardin de Chine, dont les pavillons ont été réalisés par des artisans venus exprès de Chine. Il faut aussi voir le Jardin des Premières-Nations ainsi que l’Arboretum et sa Maison de l’arbre, véritable centre d’interprétation qui permet de mieux comprendre la vie d’un arbre et des forêts.

 

Depuis 2013, le Jardin botanique fait partie d’un grand complexe muséal dénommé Espace pour la vie, dont font également partie l’Insectarium, le Biodôme et le Planétarium.

 

 

 

2. Le cimetière Mont-Royal, un labyrinthe de verdure

Avec ses 10 000 arbres, le cimetière Mont-Royal fait partie des plus beaux sites naturels de la ville. Conçu comme un éden pour ceux qui rendent visite à leurs défunts, il est aménagé tel un jardin anglais dans une vallée isolée; on a l’impression d’être à mille lieues de la ville alors qu’on est en fait en son centre. On y trouve une grande variété d’arbres fruitiers, sur les branches desquels viennent se percher environ 145 espèces d’oiseaux dont certaines sont absentes d’autres régions du Québec. Le cimetière, créé à l’origine par les Églises anglicane, presbytérienne, méthodiste, unitarienne et baptiste, a ouvert ses portes en 1852 et accueille à ce jour les citoyens de toutes confessions religieuses. Une balade originale qui vaut le détour.

 

 

3. Le parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, une oasis paisible

«On ne se croirait pas à Montréal». Voilà le commentaire que font spontanément les gens qui vont marcher pour la première fois au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation.

 

Le parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, situé sur le boulevard Gouin, près du pont Papineau-Leblanc, permet de jolies randonnées. Bien qu’il soit le plus petit des parcs-nature (34 ha), il possède une flore et une faune remarquables, en plus d’un passé historique fort intéressant.

 

Au total, le réseau compte 8,8 km de sentiers de randonnée pédestre. On y trouve des étendues vallonnées, de petits sous-bois, les berges de la rivière des Prairies ainsi qu’une très jolie île, l’île de la Visitation, que l’on parcourt aisément et où la végétation abondante fait oublier que l’on est toujours à Montréal.

 

Chaque année, des milliers de cyclistes traversent le parc-nature par la piste cyclable sur la terre ferme. Mais bien peu s’arrêtent pour garer leur vélo derrière le pavillon d’accueil et parcourir à pied le sentier qui fait le tour de l’île qui s’avère des plus agréables.

 

La petite île est reliée à l’île de Montréal par deux ponts empruntés seulement par quelques résidants et des marcheurs. On n’entend que le chant des oiseaux. Pourtant, on se trouve près de l’avenue Papineau et du boulevard Henri-Bourassa. À découvrir!

 

espace-vert-de-montreal
Crédit photo : Internet

 

tulipes-laval

 

Extraits tirés du guide Ulysse Le Québec, par un collectif d’auteurs Ulysse.

Guide Ulysse Le Québec

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre