Pratico-pratique

Comment réussir toutes les photos de vos enfants avec votre téléphone cellulaire

Article -

En septembre dernier, Alexandre Champagne lançait le livre L’art de réussir toutes ses photos avec son téléphone cellulaire. À force de collectionner dans notre téléphone bon nombre de photos floues d’un enfant qui bouge trop vite pour l’objectif, on a décidé d’appliquer ses meilleurs trucs à notre quotidien familial. Suivez le guide (et ne ratez plus aucune photo de famille). Cheese!

Comment réussir toutes les photos de vos enfants avec votre téléphone cellulaire
Thèmes abordés

3 questions au photographe Alexandre Champagne pour (enfin!) réaliser de belles photos d’enfants.

 

Q : Un enfant, ça bouge tout le temps! Comment éviter les portraits flous?

R : En utilisant le mode rafale du téléphone, qui se déclenche quand on tient le déclencheur de l’appareil en continu et aussi, en essayant de synchroniser le mouvement avec son téléphone. Si l’enfant court devant nous de gauche à droite, on suit le mouvement en plus d’utiliser la rafale et on obtient, à coup sûr, au moins une photo claire.

 

Q : Prendre la pose, se déplacer, tourner le visage dans différents angles, diriger le regard vers un endroit précis… On va se le dire, avec un enfant de 5 ans ce n’est pas toujours évident. Comment peut-on prendre une photo vite fait, bien fait?

R : En développant son œil photographique et en étant toujours à l’affût. La photo, c’est beaucoup une question d’être à la bonne place au bon moment.

 

Q : Quel est LE meilleur truc pour prendre de bonnes photos d’enfants?

R : Le meilleur truc, c’est de le faire à leur insu, dans un moment où ils sont calmes et/ou concentrés.

 

12 trucs de pro pour faire de bons portraits avec un téléphone

Si vos enfants aiment jouer les mannequins, voici 12 trucs tirés du livre d’Alexandre Champagne pour réaliser de beaux portraits.

 

Une petite fille fait une grimace en prenant un selfie avec sa mère

 

1. Ne pas utiliser d’applications

« […] aucune appli­cation n’est aussi efficace pour prendre des photos que l’application native de l’appareil photo du téléphone. C’est particulièrement vrai sur Android », peut-on lire dans l’ouvrage du photographe. Si vous souhaitez travailler les photos à l’aide d’applications, faites-le par la suite.

 

2. Photographier à la verticale

Utiliser le format photo vertical et plein écran, puisqu’il offre la résolution maximale du téléphone. Il sera toujours possible de modifier par la suite.

 

3. Pencher le téléphone vers l’avant

Alexandre Champagne suggère de tenir votre téléphone d’une main et de le basculer légèrement vers le bas. On évite ainsi les perspectives étranges lorsque le téléphone est à la verticale.

 

4. Ne pas activer le flash

Qui ne sert presque exclusivement qu’à « faire des photos super laides pour faire rire vos amis », selon l’auteur.

 

5. Désactiver la fonction HDR

Pour les portraits, du moins, puisque « le HDR donne des couleurs et des tons étranges à la peau ». Elle est très efficace pour les paysages et les éléments architecturaux.

 

6. Désactiver la fonction Live

Oui, c’est cuuuute de voir les petites vidéos que ça fait des enfants. Mais ça retarde aussi la prise de la photo (et on ne veut pas ça!).

 

7. Ajuster l’exposition

Ça n’a rien de sorcier; il suffit de toucher l’écran puis de déplacer le doigt de haut en bas sur le soleil. Alexandre Champagne suggère par exemple de diminuer l’exposition (glisser vers le bas) lorsqu’on réalise un portrait sur fond foncé.

 

8. Demander aux sujets de bouger

Si les enfants sont patients (!), on leur demande de déplacer leur visage légèrement « pour en trouver l’angle le plus flatteur ».

 

 9. Choisir l’emplacement

Et surtout, décoller les enfants du mur, pour créer de l’espace et du volume dans la photo.

 

10. Jouer avec la lumière

Pour un portrait, il faut toujours privilégier une pièce lumineuse, ou encore une pièce sombre avec une seule fenêtre. Aussi (mais ce conseil est un peu intense si l’on veut croquer une photo des enfants sur le vif), on peut jouer avec des cartons blancs ou noirs pour augmenter ou diminuer la lumière sur le côté d’un visage.

 

11. Faire parler son sujet

Posez des questions. Les gens sont toujours plus naturels lorsqu’ils jasent!

 

12. Guider le regard des sujets

Est-ce que le regard parle davantage lorsque les yeux fixent l’objectif? Ou plutôt au loin? Faites des tests!

 

Une application pour initier les enfants à la photographie

Si l’on souhaite initier les enfants à la photographie, Alexandre Champagne indique que le module caméra du téléphone est largement suffisant. « Ensuite, une application comme Afterlight peut devenir très intéressante puisqu’elle contient tous les outils imaginables pour jouer avec ses photos! »

 

Pour devenir encore meilleur, consultez l’ouvrage L’art de réussir toutes ses photos avec son téléphone cellulaire.

 

L’art de réussir toutes ses photos avec son téléphone cellulaire, Alexandre Champagne, Éditions Cardinal, 224 pages

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre
Pratico-pratique

Truc de parent: 5 astuces pour faire bouger ma fille

Opinion -

[Article mis à jour]

Intégrer des loisirs actifs dans la routine familiale n’est pas chose facile, même si l’on désire ardemment donner à nos enfants le goût de ce type d’activités. J’aimerais partager avec vous des pistes de réflexion et des outils qui m’ont été utiles pour rester active, tout en faisant bouger ma progéniture!

Truc de parent: 5 astuces pour faire bouger ma fille

S’adapter

Quand on devient parent, la vie sportive d’antan peut prendre le champ et engendrer par le fait même son lot de frustrations. J’en sais quelque chose! C’est pourquoi il faut s’adapter pour bouger avec les enfants. Assurément, il n’y a là que des bénéfices. Le plaisir de bouger se conjugue alors avec celui de passer du temps avec nos jeunes. C’est aussi une occasion parfaite pour leur transmettre de saines valeurs.

 

Changer d’activités

Avec la vie de famille, il faut aussi trouver des activités qui s’imbriquent facilement dans le quotidien. Du vélo, je suis ainsi passée à la course à pied. Que de moments pénibles au début! Mais souffrir pour passer plus de temps avec son enfant, promesse de maman, ça n’a pas de prix!

 

Petite, ma fille voulait me suivre quand elle me voyait partir pour aller courir. Au début, je la poussais dans la remorque. Avec le temps, elle s’est mise à faire de petits tours de rue, pour franchir, à trois ans et demi, sa première ligne d’arrivée après une course d’un km. Depuis, je fais avec ma fille au moins une ou deux courses chronométrées par année. Laissez-moi vous dire que c’est émouvant de la voir se dépasser. Vous verrez, c’est touchant de voir son jeune marcher (ou courir!) dans nos pas.

 

Inspirer

Certains de mes amis, également parents, ont été motivés par ce même élan. En bougeant, petit à petit, mes amis sont aussi devenus des modèles, des sources d’inspiration pour leurs enfants. Parties familiales de soccer au parc du quartier, randonnée en montage avec pique-nique au sommet, marche en forêt, baignade à la piscine publique, etc. —  toutes les formules sont bonnes pour insuffler le goût de bouger.

 

Profiter

Quand vient le temps de conduire nos enfants à leurs activités dirigées, pourquoi ne pas en profiter pour nous activer également? Personnellement, je me suis lancé ce défi! La voiture étant déjà stationnée, au lieu de rester dans les estrades à attendre, je prends ce temps pour moi et j’active mon cardio! Croyez-moi, pas besoin de nager une heure pour « crinquer » mon pouls! Quelques longueurs et je m’oblige à un répit, question de reprendre mon souffle. J’en profite alors pour admirer les prouesses de ma fille qui s’active de l’autre côté de la piscine.

 

N’attendez plus!

En partageant vos activités avec vos enfants, en les amenant acheter l’équipement sportif, vous les intégrez dans le processus. C’est presque assuré, ils voudront faire comme vous.

 

Discutez de vos trucs et de vos activités avec vos amis; vous leur donnerez des idées et eux aussi pourraient bien vous imiter. Qu’attendez-vous?

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre