Activités familiales

Le geocaching en famille

Article -

Connaissez-vous le geocaching, un type de chasse au trésor nouveau genre? Cette activité consiste à découvrir un trésor (une cache) à l’aide d’un GPS ou d’une application installée sur un téléphone intelligent.

Le geocaching en famille

Une chasse au trésor moderne!

Ce loisir pour tous se pratique seul, en groupe, ou en famille. On peut s’y adonner en ville ou à la campagne, et ce, partout dans le monde. Une façon divertissante de transformer une simple promenade en grande aventure!

 

Le b-a ba du geocaching

Vous pouvez vous familiariser avec les règles du jeu sur le site de l’Association geocaching Québec. L’objectif : repérer une cache, un trésor. La position de la cache est indiquée sur le site geocaching.com (en anglais seulement). Vous pouvez rechercher un trésor par code postal, par ville, etc., en fonction de l’endroit où vous vous trouvez. Après avoir téléchargé l’application Geocaching sur votre téléphone intelligent (disponible sur iPhone et Android), vous pourrez débusquer les caches qui se trouvent à proximité du lieu où vous êtes.

 

En amorçant l’aventure, vous aurez une description de l’emplacement où le trésor est caché et, la plupart du temps, un indice. Des informations sur l’accessibilité du terrain et la grosseur de l’objet caché sauront vous aiguiller davantage. L’objet à dénicher est un contenant qui renferme un trésor : petite surprise, jouet, figurine, pièces de monnaie, etc. Dans ce contenant, il y a également un carnet de visite (logbook) à signer en apposant les noms des « géocacheurs » et leur date de passage. 

 

Expérience partagée et plaisir assuré

L’avantage du geocaching, c’est qu’il peut se pratiquer n’importe où, n’importe quand : lors d’un pique-nique, d’une sortie au parc, d’une promenade, d’une randonnée à vélo, en allant faire des courses, etc. Il permet aussi de découvrir des lieux inconnus ou de redécouvrir des endroits familiers. Comme cette amie qui, en voyage à Boston, a eu l’idée de tenter l’aventure. Elle a ainsi pu découvrir des lieux hors des circuits touristiques. Ou comme ce papa qui a trouvé une façon intéressante de joindre l’utile à l’agréable : il s’y adonne avec ses enfants lorsqu’ils font des commissions en famille!

 

Souvent, les enfants n’aiment pas « marcher pour aller nulle part »; le geocaching leur permet d’accomplir une mission, et avouons-le, cela permet aux parents de faire diversion.

 

Une aventure probante!

« J’ai commencé à faire du geocaching avec mon fils alors qu’il avait 8 ans (il en a maintenant 12). C’était un samedi d’octobre et les belles couleurs de l’automne tiraient à leur fin. On avait envie d’aller dehors… J’ai eu l’idée d’essayer l’aventure. Il s’agissait en somme de débusquer un trésor… Par chance, il y en avait un à deux coins de rue de la maison. Et, iPhone en main, nous l’avons trouvé en moins de 10 minutes! Nous avons tenté notre chance à nouveau et avons finalement passé l’après-midi dehors, dans le quartier où nous habitions, en l’explorant d’une toute autre façon! »

Marika Laforest

 

Maintenir l’intérêt

Il n’est toutefois pas toujours facile de conserver l’intérêt des jeunes. Des familles ont trouvé des astuces pour maintenir les jeunes allumés, en voici quelques-unes :

  • Commencer par des objectifs simples : cache à proximité, terrain facile d’accès, etc.
  • Laisser les enfants trouver la cache même si nous, parents, l’avons déjà repérée.
  • Donner des indices supplémentaires pour maintenir l’intérêt.
  • Créer un compte unique à leur nom. Les jeunes aimeront se sentir responsables de leur trouvaille.
  • Ne pas s’acharner à trouver un trésor introuvable. Il sera toujours temps de répéter l’expérience.
  • Apporter des jouets ou des objets à laisser dans les caches en échange du trésor débusqué.

 

Voici quelques sites de référence pour tenter l’aventure en famille :

 

  • Association Geocaching Québec

Vous y trouverez un lot d’informations sur le geocaching. Consultez le forum pour découvrir les expériences des « géocacheurs », recevoir des conseils sur le choix d’un GPS, etc. www.geocaching-qc.com/

 

  • Geocaching.com

C’est le site qui vous permettra de « géocacher ». Vous pourrez rechercher des caches, connaître leurs coordonnées de localisation, enregistrer vos visites, etc. www.geocaching.com/

 

  • Québec Vacances

Québec Vacances a identifié quelques sites dans différentes régions du Québec où il est possible de pratiquer le geocaching.

www.quebecvacances.com/geocaching_suggestions

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre
Activités familiales

KATAG : Un jeu à faire découvrir à vos enfants

Article -

Connaissez-vous le jeu de KATAG? Ce grand jeu d’action avec épées-mousse allie le sport, l’éducation et l’imagination. Le match parfait pour faire bouger tous les WIXX!

 
KATAG : Un jeu à faire découvrir à vos enfants

KATAG: un jeu sportif destiné à faire bouger les jeunes

Les jeunes sont parfois difficiles à captiver, mais ils veulent et doivent bouger. En 2002, François Moffet et Éric Dugal, tous deux éducateurs en service de garde, ont eu l’idée de s’inspirer des épées-mousse utilisées dans les jeux grandeur nature pour créer un tout nouveau concept d’animation. Leur expérience dans le domaine de l’éducation et en animation leur a permis d’inventer un système de jeu sportif complet pour faire bouger les jeunes tout en s’amusant.

 

Créé initialement pour les 8 à 12 ans, KATAG est une activité sportive parfaitement sécuritaire où deux équipes munies d’épées en mousse s’affrontent. L’objectif est de mettre hors-jeu les joueurs de l’équipe adverse en les touchant avec son épée-mousse. Ce concept unique au Québec offre aux jeunes le plaisir de bouger en groupe, tout en développant leur imaginaire et leur esprit stratégique. Il favorise l’acquisition de valeurs fondamentales telles que l’esprit sportif, la solidarité et le respect.

 

Tous les jeunes trouvent leur place au jeu de KATAG

KATAG fait appel aux habiletés et aux goûts de tous et chacun, filles et garçons. Le côté stratégique et imaginaire attire les intellectuels, les introvertis et les maniaques de jeux vidéo, tandis que l’action, le jeu d’équipe et l’aventure sollicitent les hyperactifs, les rebelles et les sportifs. Dans les sports à objet unique, toute l’attention est concentrée sur le ballon ou la rondelle. Les jeunes qui ont moins d’habiletés sportives subissent le regard des autres et vivent une pression énorme. Au jeu de KATAG, tout le monde a une épée-mousse. L’attention est portée sur l’ensemble du groupe, car tout le groupe est en action, à tout moment. « Ça va chercher des jeunes qui ne sont pas attirés par les sports traditionnels, précise Éric Dugal. On ne leur dit pas “Venez faire du sport”, on leur dit “Venez jouer aux épées-mousse”. On voit tout de suite l’étincelle dans leurs yeux. Quand on crie “Épées en l’air… chargez!”, c’est de l’émotion pure. Les jeunes embarquent et on les fait bouger. »

 

KATAG à l’école

Les règles du jeu de KATAG ont été élaborées en tenant compte des compétences du programme d’éducation physique et à la santé. À ce jour, les élèves de plus de 700 écoles du Québec ont été initiés au KATAG dans le cadre des cours d’éducation physique, des activités parascolaires ou des journées pédagogiques. Plusieurs d’entre eux profitent chaque année du jeu d’épées-mousse en activité parascolaire, pendant 8 ou 10 semaines consécutives.

 

KATAG compte sur des animateurs qualifiés qui peuvent faire jouer une classe de 30 élèves, aussi bien qu’une école complète de plus de 500 élèves, au gymnase ou à l’extérieur. KATAG est un jeu de touche et aucun coup avec force ne peut y être toléré. L’équipement fourni par KATAG est fiable et sécuritaire et le port de lunettes de sécurité est obligatoire pour éviter les blessures aux yeux, comme dans plusieurs sports utilisant un outil prolongeant le corps.

 

KATAG au camp d’été et en famille

En association avec plusieurs camps de jour et organisations de loisirs des villes et municipalités, KATAG offre aux jeunes la possibilité de vivre le jeu d’épées-mousse pendant la belle saison. Les animateurs se déplacent avec tout le matériel nécessaire au déroulement du jeu : épées-mousse, dossards, lunettes de protection, balles en mousse, boucliers, ballons… Un guide d’activités complémentaires pour les 5 à 13 ans (aventure dont vous êtes le héros, création de personnages, messages codés, jeux de table, dessins, mots cachés, etc.) est également disponible pour vivre une journée complète dans l’univers fantastique du KATAG.

 

Fêtes d’enfants, fêtes de quartier, festivals; KATAG s’adapte à tous les évènements et offre de l’animation « sur mesure » pour des groupes entre 10 ou 1000 participants ou plus. Une occasion pour toutes les générations de vivre des joutes amicales et de s’activer dans un cadre sécuritaire et une ambiance divertissante.

 

KATAG

animationlaforge@hotmail.com

514 402-9209 (Montréal)

418 655-0366 (Québec)

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre