Activités familiales

Courir un marathon en famille? Oui ça se peut!

Article -

[Article mis à jour]

Même si j’use mes souliers de course douze mois par année, la « vraie » saison débute avec le retour du soleil et la fonte de la neige. La course, j’adore! Elle se pratique aisément partout et en famille. Je cours ainsi régulièrement avec ma fille, et ce, depuis qu’elle est toute petite. À seulement six ans, elle a déjà accumulé de nombreux dossards et médailles de participation.

Courir un marathon en famille? Oui ça se peut!

Si vous croyez qu’il faut être un athlète de haut niveau pour s’offrir ce cadeau, détrompez-vous! Plusieurs courses, événements et parcours sont accessibles à tous : parallèlement au demi-marathon (21,1 km) et au marathon (42,2 km), il y a les 1 km, 5 km, 10 km qui se prêtent à merveille aux défis familiaux.

 

Tout le monde peut participer à une course!

La course, c’est pour tous : pour les mamans et les papas, pour les tout-petits qui en sont à leurs premiers défis, pour les plus grands qui accumulent les leurs, bref, pour toutes les personnes qui souhaitent se dépasser, peu importe l’âge et la condition physique!

 

La région de Shawinigan nous en donne une belle preuve cette année. Dans le cadre du Demi-marathon des pompiers de Shawinigan, quatre personnes à mobilité réduite, dont un jeune âgé entre 9 et 13 ans, pourront vivre l’expérience de parcourir 21,1 km grâce à des équipes de quatre coureurs qui se relayeront dans les poussées. Ils participeront à la course du bonheur.

 

En plus de permettre à ces personnes de vivre une expérience unique, l’initiative de Carl Boulianne, fondateur de ce demi-marathon, démontre à tous qu’il est possible de sortir des sentiers battus et de se fixer des objectifs, grands ou petits.

 

Un sport accessible

La popularité de la course grandit à vue d’œil depuis quelques années. Justement parce que ce sport est accessible et abordable. Il est possible de s’inscrire à divers marathons dans toutes les régions du Québec.

 

Si vous attrapez la piqûre, vous trouverez des courses ici ou en consultant ces liens :

 

http://www.circuitendurance.ca/fr/calendar.htm

http://www.iskio.ca/circuits/

http://www.courirquebec.com

http://courir.org

 

Bonne saison et bons défis, qu’ils soient grands ou petits! 

 

Pour en lire plus sur la course à pied, consultez notre dossier Course à pied.

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre
Activités familiales

Le geocaching en famille

Article -

Connaissez-vous le geocaching, un type de chasse au trésor nouveau genre? Cette activité consiste à découvrir un trésor (une cache) à l’aide d’un GPS ou d’une application installée sur un téléphone intelligent.

Le geocaching en famille

Une chasse au trésor moderne!

Ce loisir pour tous se pratique seul, en groupe, ou en famille. On peut s’y adonner en ville ou à la campagne, et ce, partout dans le monde. Une façon divertissante de transformer une simple promenade en grande aventure!

 

Le b-a ba du geocaching

Vous pouvez vous familiariser avec les règles du jeu sur le site de l’Association geocaching Québec. L’objectif : repérer une cache, un trésor. La position de la cache est indiquée sur le site geocaching.com (en anglais seulement). Vous pouvez rechercher un trésor par code postal, par ville, etc., en fonction de l’endroit où vous vous trouvez. Après avoir téléchargé l’application Geocaching sur votre téléphone intelligent (disponible sur iPhone et Android), vous pourrez débusquer les caches qui se trouvent à proximité du lieu où vous êtes.

 

En amorçant l’aventure, vous aurez une description de l’emplacement où le trésor est caché et, la plupart du temps, un indice. Des informations sur l’accessibilité du terrain et la grosseur de l’objet caché sauront vous aiguiller davantage. L’objet à dénicher est un contenant qui renferme un trésor : petite surprise, jouet, figurine, pièces de monnaie, etc. Dans ce contenant, il y a également un carnet de visite (logbook) à signer en apposant les noms des « géocacheurs » et leur date de passage. 

 

Expérience partagée et plaisir assuré

L’avantage du geocaching, c’est qu’il peut se pratiquer n’importe où, n’importe quand : lors d’un pique-nique, d’une sortie au parc, d’une promenade, d’une randonnée à vélo, en allant faire des courses, etc. Il permet aussi de découvrir des lieux inconnus ou de redécouvrir des endroits familiers. Comme cette amie qui, en voyage à Boston, a eu l’idée de tenter l’aventure. Elle a ainsi pu découvrir des lieux hors des circuits touristiques. Ou comme ce papa qui a trouvé une façon intéressante de joindre l’utile à l’agréable : il s’y adonne avec ses enfants lorsqu’ils font des commissions en famille!

 

Souvent, les enfants n’aiment pas « marcher pour aller nulle part »; le geocaching leur permet d’accomplir une mission, et avouons-le, cela permet aux parents de faire diversion.

 

Une aventure probante!

« J’ai commencé à faire du geocaching avec mon fils alors qu’il avait 8 ans (il en a maintenant 12). C’était un samedi d’octobre et les belles couleurs de l’automne tiraient à leur fin. On avait envie d’aller dehors… J’ai eu l’idée d’essayer l’aventure. Il s’agissait en somme de débusquer un trésor… Par chance, il y en avait un à deux coins de rue de la maison. Et, iPhone en main, nous l’avons trouvé en moins de 10 minutes! Nous avons tenté notre chance à nouveau et avons finalement passé l’après-midi dehors, dans le quartier où nous habitions, en l’explorant d’une toute autre façon! »

Marika Laforest

 

Maintenir l’intérêt

Il n’est toutefois pas toujours facile de conserver l’intérêt des jeunes. Des familles ont trouvé des astuces pour maintenir les jeunes allumés, en voici quelques-unes :

  • Commencer par des objectifs simples : cache à proximité, terrain facile d’accès, etc.
  • Laisser les enfants trouver la cache même si nous, parents, l’avons déjà repérée.
  • Donner des indices supplémentaires pour maintenir l’intérêt.
  • Créer un compte unique à leur nom. Les jeunes aimeront se sentir responsables de leur trouvaille.
  • Ne pas s’acharner à trouver un trésor introuvable. Il sera toujours temps de répéter l’expérience.
  • Apporter des jouets ou des objets à laisser dans les caches en échange du trésor débusqué.

 

Voici quelques sites de référence pour tenter l’aventure en famille :

 

  • Association Geocaching Québec

Vous y trouverez un lot d’informations sur le geocaching. Consultez le forum pour découvrir les expériences des « géocacheurs », recevoir des conseils sur le choix d’un GPS, etc. www.geocaching-qc.com/

 

  • Geocaching.com

C’est le site qui vous permettra de « géocacher ». Vous pourrez rechercher des caches, connaître leurs coordonnées de localisation, enregistrer vos visites, etc. www.geocaching.com/

 

  • Québec Vacances

Québec Vacances a identifié quelques sites dans différentes régions du Québec où il est possible de pratiquer le geocaching.

www.quebecvacances.com/geocaching_suggestions

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre