Activités familiales

Construire sa patinoire maison en 5 étapes faciles

Article -

Les jeunes aiment patiner et jouer au hockey avec leurs amis. La saison froide s’y prête à merveille. Or, on n’a pas tous un aréna à proximité. Voici quelques astuces pour construire (et surtout réussir!) sa patinoire maison. Une bonne façon de s’activer avec les voisins, pour le plus grand plaisir des jeunes.

Construire sa patinoire maison en 5 étapes faciles

Étape 1 : aiguisez vos patins et surtout, votre patience

Construire une patinoire maison est relativement facile et à la portée de tous. Ça vous prend : un espace de bonne dimension, un accès à une prise d’eau extérieure qui ne gèlera pas, quelques jours de grand froid et de la neige. Ah, on oubliait: de la patience, beaucoup de patience!

Ayant tout appris « à la dure », nous avons regroupé quelques conseils, trucs et astuces qui pourront vous aider:

  • Choisissez un emplacement le plus plat et horizontal possible.
  • Il faut viser une glace d’environ quatre pouces d’épaisseur.
  • Arrosez quand il fait très froid (idéalement -15 °C et moins).
  • Videz et entreposez au chaud le boyau d’arrosage dès que le travail est terminé.
  • Éclairez la patinoire pour en profiter le soir.

 

Sachez que votre patinoire maison n’aura pas d’effet dévastateur sur votre pelouse. C’était une de nos craintes… Mais le gazon n’a pris que deux semaines de plus pour être aussi vert qu’ailleurs! Alors, pas de soucis pour votre belle pelouse.

 

Étape 2: le piétinement 

Après avoir délimité une zone, tapez la neige avec les pieds. Invitez les enfants à piétiner le sol avec vous. Ils s’en donneront à cœur joie. Notez que s’il y a plus de 10 pouces de neige, vous devez au préalable enlever l’excédent. Cette neige pourra servir à faire les bordures de votre future patinoire.

 

Une fois que vous avez une bonne base tapée, nivelez la surface avec une pelle. Dès que la température le permet, arrosez la neige tapée à la manière d’une fine pluie. Puisque l’eau provient de la maison, elle peut faire fondre la neige et former des trous. Il faut donc être attentif si l’on ne veut pas recommencer. 

 

Lorsque toute la surface a été aspergée, il faut attendre deux à quatre heures avant de recommencer. Et ainsi de suite, jusqu’à ce que la glace soit prête pour recevoir vos enfants.

 

Étape 2: l’ajout d’une toile pour une patinoire plus robuste

La température étant capricieuse ces dernières années, les journées chaudes ont parfois comme effet de briser la glace. Si celle-ci craque, une partie de l’eau fond et s’échappe parfois dans le sol. Il faut alors attendre une autre vague de froid pour réparer la fondation.

 

Pour éviter ces frustrations, l’achat d’une toile peut s’avérer une bonne idée pour faire une patinoire. Son coût est de moins de 100 $ dans un centre de rénovation, pour des dimensions de 30 pieds sur 50 pieds et moins. Aspect important : la toile doit être blanche. Ce sera meilleur à la fois pour la glace et pour le gazon. Une toile plus sombre fait fondre la glace et peut brûler le gazon lors des journées ensoleillées.

 

Les étapes suivantes sont sensiblement les mêmes, mais vous n’aurez pas à attendre autant. Dès la première bordée de neige, vous pourrez faire les bordures qui délimiteront l’aire de votre glace. Vous devrez ensuite déposer et étirer la toile le plus possible. Le reste est identique : attendre le froid, arroser, patienter, arroser…

 

Étape 4: l’ajout de planches de bois pour une patinoire au look d’enfer

De notre côté, nous n’avons pas encore eu le courage de nous lancer dans cette aventure. Mais à en croire les sites spécialisés, on ne le regretterait pas.

Un seul bémol : il ne faut surtout pas être à la dernière minute, car le sol ne doit pas être gelé si on veut bien y ancrer les bandes.

 

Étape 5: ne pas négliger la sécurité

La sécurité : informez-vous auprès de votre assureur habitation pour savoir si vous êtes couvert adéquatement. Pensez aussi à déterminer des règles pour éviter les accidents.

 

La performance : aiguisez les patins lorsque vous alternez entre patinoires extérieures et intérieures, car les lames s’usent différemment selon les surfaces.

 

Pour le reste, amusez-vous sur votre nouvelle patinoire maison. Et n’oubliez pas le chocolat chaud lorsque la partie sera terminée!

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre