Activités familiales

7 activités gratuites pour profiter de la nature

Article -

Si vous pensez que le plein air, c’est cher, détrompez-vous! De plus en plus d’initiatives gratuites sont mises à la disposition des familles qui désirent profiter de la nature sans dépenser des fortunes. Petit guide des 7 meilleures activités pour du plein air pas cher, pas cher!

7 activités gratuites pour profiter de la nature

Rendre la nature accessible

Le contact avec le plein air est bénéfique pour les petits comme pour les grands. En passant du temps dehors, on améliore sa santé physique et mentale, c’est prouvé.

« Pour les enfants, ça amène aussi une meilleure capacité à relever des défis, ça aide à comprendre l’environnement, ça favorise les apprentissages académiques; bref, ça favorise le développement global », note Andrée Gignac, directrice des Clubs 4H, un organisme à but non lucratif qui a pour mission de développer l’intérêt et les compétences des jeunes relativement à la nature.

Selon elle, il y a moyen de faire des activités de plein air sans dépenser des fortunes. « On voit des gens qui font du plein air avec des équipements dernier cri et des vêtements à la mode, mais on peut intéresser les jeunes à découvrir la nature sans tout ça », explique-t-elle.

Andrée Gignac souligne aussi que même en ville, il est possible d’accéder à la nature, notamment avec les parcs, les différents espaces verts et même, dans notre cour. Voici 7 façons de profiter de la nature sans dépenser un sou!

1. L’application Kali au Camp

Crédit photo: CREOpoint

Cette toute nouvelle application téléchargeable sur les téléphones intelligents et les tablettes a été créée à l’intention des camps et des parents. Gratuite, elle permet de découvrir la nature, notamment en identifiant des arbres. Elle regroupe aussi une quarantaine d’idées d’activités toutes simples à faire en nature et des questions quizz. Idée ingénieuse : une fois installée, l’application est accessible même sans réseau Internet (qui fait souvent défaut en forêt!). De quoi inspirer les familles.

2. Les journées gratuites dans les parcs nationaux canadiens

Bon à savoir : dans tout le réseau Parcs Canada, l’accès est toujours gratuit, chaque année, le jour de la Fête du Canada. À mettre à l’horaire le 1er juillet.

En plus, cette année, chaque parc national ou lieu historique propose une journée, durant la saison, où l’accès sera complètement gratuit. La date varie selon les endroits. Consultez le site de Parcs Canada pour le calendrier.

3. La journée des parcs nationaux du Québec

C’est désormais une tradition en septembre : une fois l’an, le réseau de la Sépaq offre gratuitement l’accès à tous ses parcs durant une journée. Mettez donc celle du 8 septembre 2018 à votre agenda cette année! Une programmation d’activités spéciales est aussi mise de l’avant en cette journée spéciale. On en propose aussi une durant la saison hivernale.

De plus, il faut le rappeler, l’accès est gratuit en tout temps dans tout le réseau Sépaq pour les 17 ans et moins depuis 2015. Une initiative qui vise à démocratiser l’accès à la nature pour les familles québécoises et qui a même été entérinée à l’Assemblée nationale!

Dans la majorité de ses parcs, la Sépaq offre aussi la location d’équipement gratuitement pour les enfants ainsi que plusieurs activités gratuites. Pour en savoir plus, consultez la section « Expérience famille » du site de la Sépaq.

 

 

4. Le parc de l’Île-Lebel Repentigny

Ce parc encore méconnu propose plus de quinze hectares de forêt et d’accès au fleuve, le tout à moins d’une heure de Montréal, trafic compris! Pour les Montréalais, l’endroit représente un bon compromis pour les jours où on a besoin d’un peu de verdure, mais où on n’a pas nécessairement le temps de se rendre au mont Orford ou au mont Tremblant. On peut y marcher, y observer la nature et les oiseaux, y faire un pique-nique et même y jouer à la pétanque! L’entrée comme le stationnement y sont toujours gratuits.

5. Centre nature Laval

Le grand parc urbain de Laval est un vrai joyau de nature au nord de l’île de Montréal. Son accès est gratuit en tout temps. Même s’il faut débourser quelques sous pour certaines activités, les prix demeurent très avantageux : 4 $ pour 25 minutes de kayak ou 4 $ pour le carrousel de poneys (un succès auprès des enfants!). On y apporte son lunch pour faire un pique-nique.

6. Parc des Chutes-de-la-Chaudière

Ce parc de Lévis, près de Québec, met en valeur des chutes de 35 mètres de haut. On les observe en se baladant sur la passerelle suspendue à 23 mètres de haut, on y fait une petite randonnée à pied ou en vélo, on y pique-nique et on peut même y pêcher. L’accès et le stationnement sont gratuits en tout temps.

7. Plage Gallix, Sept-Îles

De nombreuses plages rivalisent de beauté et de nature sauvage à Sept-Îles. Parmi celles-ci : la plage Gallix, accessible tout à fait gratuitement. Sa longueur – 14 km! – n’a rien à envier aux longues étendues de sable de Punta Cana ou Varadero. Si on est chanceux et qu’il fait assez chaud, on s’y baigne. Sinon, on s’y trempe les pieds, on y marche, on y observe les oiseaux et on découvre les marais salés tout près.

Et vous, quel est votre lieu de plein air de prédilection accessible gratuitement ?

Article réalisé en partenariat avec la Table sur le mode de vie physiquement actif (TMVPA)

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre
Activités familiales

12 endroits où aller avec le chien de la famille cet été

Article -

Lorsqu’on planifie sorties et vacances avec le chien de la famille, on réalise qu’il y a peu d’endroits où Fido est autorisé. Heureusement, certains endroits accueillent les toutous à bras ouverts. En voici 12 au Québec.

12 endroits où aller avec le chien de la famille cet été

 

Quand le chien n’est pas accepté…

Avant de vous suggérer quelques destinations, il importe de comprendre pourquoi il y a souvent des interdictions. Les Villes, la Sépaq ou Parcs Canada ne le disent pas toujours directement, mais une des raisons principales de leurs réticences, c’est que les chiens ne sont pas toujours tenus en laisse et sous contrôle.

 

Un animal qui ne sort pas beaucoup et qui n’a pas reçu un dressage de base pour l’obéissance peut se comporter très bien en famille, mais devient plus difficile à contrôler ailleurs. Ça peut être le cas lors d’une balade dans un parc où on croise beaucoup de monde, d’autres chiens et des animaux sauvages.

 

La race de chien joue aussi pour beaucoup dans les réticences des autorités. Un Golden retriever ou un Bouvier bernois a un tempérament plutôt calme alors que certaines races, comme un pitbull, ont un comportement considéré imprévisible en présence d’autres chiens ou de personnes inconnues.

 

Tout cela peut devenir difficile à réglementer. N’empêche qu’à plusieurs endroits, ça se passe plutôt bien. Très bien même. Voici donc des destinations où vous rendre avec le chien de la famille au Québec.

 

1. Le Bois-de-Belle-Rivière (Laurentides)

Dans ce parc régional à Mirabel, on a tout le loisir de se promener avec notre chien sur le sentier principal, d’une longueur de six kilomètres. Une condition : le tenir en laisse. On retrouve également un parc à chiens de 50 000 pieds carrés, avec surface en gazon et copeaux. Tables à pique-nique. Jeux d’eau. Étang de pêche à la truite.

 

Parc régional éducatif du Bois-de-Belle-Rivière

9009, Arthur Sauvé
Mirabel

450 258-4924

 

2. Val-David et Val-Morin (Laurentides)

 

Dans les Laurentides au nord de Montréal, le parc régional de Val-David-Val-Morin autorise l’accès aux randonneurs avec leur chien, s’il est tenu en laisse. Comme partout ailleurs, il faut ramasser les excréments. Afin de garder la quiétude des lieux, il est demandé d’avoir le contrôle sur les jappements de notre animal. Beaux points de vue en montagne.

 

Parc régional Val-David-Val-Morin

Chalet d’accueil Anne-Piché
1165, chemin du Condor
Val-David
819-322-6999

 

Chalet Far Hills
5966, chemin du Lac-La Salle
Val-Morin
819-322-2834

 

3. Au Diable vert (Cantons-de-l’Est)

 

La fameuse station de montagne des Cantons-de-l’Est accueille les chiens avec plaisir. Il n’est pas obligatoire de les tenir en laisse. Par contre, notre animal doit être surveillé et sous contrôle. Sentiers et baignade en rivière. Planétarium à ciel ouvert avec réalité augmentée. Ferme avec vaches Highland. Hébergement : refuge, cabane dans un arbre ou camping.

 

Station de montagne Au Diable vert

169, chemin Staines
Glen Sutton
450 538-5639

 

4. Le parc des Appalaches (Chaudière-Appalaches)

Crédit: Daniel Thibault

 

Dans ce parc régional situé au sud de Montmagny, près de la frontière du Maine, les chiens sont bienvenus. Admis en laisse sur les sentiers, ils le sont en camping, en refuge ou en chalet. On peut même se procurer des biscuits et des bols d’eau pliables. À louer : canot, rabaska ou kayak. Tours de pontons. Les chiens sont bienvenus à bord.  

 

Parc régional des Appalaches

105, rue Principale
Sainte-Lucie-de-Beauregard
1 877 827-3423, 418 223-3423

 

5. La Ferme 5 étoiles (Côte-Nord)

 

Près de Tadoussac, les chiens sont acceptés à la Ferme 5 étoiles, un centre de vacances abritant des animaux de ferme et des animaux sauvages qui étaient blessés ou orphelins. Là se trouve un sentier près du fjord du Saguenay. Canot, vélo et pêche. Séjours sous la tente, dans une yourte ou en chalet.     

 

Centre de vacances Ferme 5 étoiles

465, route 172 Nord

Sacré-Cœur

1 877 236-4551, 1 418 236-4833

 

6. Les cinq parcs de la Sépaq

Parc national d’Oka | Photo Sépaq

 

La Sépaq a levé l’interdiction dans les parcs nationaux du Québec afin de mener un projet-pilote pour mesurer l’impact de la présence des chiens sur les visiteurs et sur le milieu naturel. Ayant débuté en mai 2016 dans les parcs nationaux de Frontenac, de la Jacques-Cartier et d’Oka, l’autorisation s’est élargie en 2018 aux parcs nationaux d’Aiguebelle et du lac Témiscouata.

 

Les chiens sont alors admis dans des secteurs désignés sur des sentiers, dans des aires de pique-nique ou des sites de camping.

 

Sépaq

 

7. Les deux parcs de Parcs Canada

Concernant les parcs nationaux du Canada au Québec, soit le parc Forillon et celui de la Mauricie, les chiens sont là aussi autorisés sur des sentiers ou autres lieux précis. Les mêmes règles de base demeurent : tenir notre animal en laisse, ramasser les excréments et s’assurer de ne pas nuire à la quiétude des lieux.

 

Parcs Canada

 


Consultez aussi notre article 9 campings du Québec qui acceptent les chiens.

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre