Santé physique

La sédentarité causerait des problèmes cardiaques

Article -
La sédentarité causerait des problèmes cardiaques

Certaines études stipulent que, pour la première fois, les jeunes pourraient avoir une espérance de vie plus courte que celle de leurs parents. La raison? La sédentarité croissante qui influe sur les problèmes cardiaques. Explications et conseils éclairés du cardiologue Michel White pour inciter vos préados à bouger.

 

Le problème résulte des changements qui se sont opérés au chapitre des habitudes de vie. En effet, les générations bercées par l’alimentation « fast-food » et les loisirs sédentaires sont sujettes à l’obésité et risquent de subir des désordres métaboliques qui peuvent diminuer leur espérance de vie.

 

Or, l’exercice physique engendre des effets bénéfiques sur le cœur et les vaisseaux ainsi que sur le métabolisme :

  • L’exercice est bon pour le système cardiovasculaire : l’activité physique produit un flot régulier dans les vaisseaux sanguins et diminue notamment les effets d’un taux de cholestérol élevé.
  • L’activité a aussi un effet positif sur le plan métabolique : les calories brûlées durant l’effort physique continuent de brûler au repos, ce qui régularise le poids.

 

Le plaisir en priorité

Si la course, le soccer, le vélo et la natation comptent parmi les sports favorisant la santé du système cardiopulmonaire, le Dr White tient à souligner que TOUTES les activités physiques sont bénéfiques. L’important est d’aimer l’exercice pratiqué : marche, course, ski, tennis, hockey… L’enfant doit choisir un sport qui lui plaît; la notion de plaisir est en effet cruciale  pour l’inciter à bouger. Le choix est vaste, et il faut prendre la balle au bond dès que l’on remarque que son jeune s’intéresse à une activité plus qu’à une autre.

 

Lentement, mais sûrement

Nul besoin de faire de l’activité physique 15 heures par semaine pour être en forme. Commencer par une demi-heure par jour et s’en tenir à trois séances par semaine sont déjà une bonne base. Il faut en tout temps s’assurer d’avancer progressivement, en douceur, afin de toujours conserver la notion de plaisir.

 

Montrer l’exemple et encourager son préado

Dans de nombreux domaines, c’est par mimétisme, en regardant ses parents, qu’un enfant apprend le plus. C’est grâce à vous s’il apprend ce qu’est une vie active saine. Encouragez-le dans ses choix et participez en famille à des activités physiques régulières.

 

Duo gagnant

Le cardiologue ajoute que si l’activité physique influe positivement sur la santé du système cardiovasculaire, elle va de pair avec une alimentation équilibrée. « Bien manger peut être délicieux. Il est préférable de prendre plusieurs petites portions par jour, et de ne jamais faire l’impasse sur le petit déjeuner. Il est clair que l’on peut, occasionnellement, se faire plaisir en mangeant des aliments plus gras. Une alimentation équilibrée permet une régulation du poids », conclut-il.

 


Les points-clés à retenir

  • Le Dr White conseille aux parents de suivre ces trois consignes pour encourager leur préado à pratiquer régulièrement une activité physique :
  • Trouver une activité que le jeune a envie de faire.
  • Donner l’exemple en bougeant.
  • S’assurer que la pratique est progressive et variée, car elle doit toujours être agréable.
Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre