Santé physique

Comment intégrer le transport actif à la routine familiale?

Article -

La rentrée scolaire est passée, c’est le temps d’instaurer les bonnes habitudes pour l’année. De quelle façon vos enfants se rendront-ils à l’école? En choisissant le transport actif comme moyen de déplacement, vous ajouterez un peu d’exercice à votre quotidien en plus de passer du temps de qualité avec vos jeunes.

Comment intégrer le transport actif à la routine familiale?

Pendant l’été, vos enfants ont une foule d’occasions de bouger. Lorsque l’école recommence, la routine reprend son cours et ils ont moins de temps libres pour le faire. Le transport actif est une solution simple pour les stimuler chaque jour. En plus, celui-ci a des effets bénéfiques à plusieurs niveaux.

Psychosocial

Les déplacements actifs stimulent l’interaction entre les jeunes, permettent de tisser des liens et favorisent aussi l’autonomie. Si les jeunes tentent l’expérience, ils seront une source d’inspiration pour les gens de leur quartier.

Intellectuel

Les déplacements actifs augmentent la concentration et le niveau d’éveil, améliorent l’humeur, augmentent l’oxygénation du cerveau, etc. Et tous ces éléments favorisent la réussite scolaire!

Physiologique et psychologique

Une simple marche de 20 minutes permet de réduire la fréquence cardiaque, la pression artérielle et le stress. De plus, les jeunes qui utilisent un mode de transport actif ont tendance à être physiquement plus actifs en soirée, et ont une meilleure aptitude cardiorespiratoire.

Écologique (et économique!)

En plus, le transport actif est écologique, puisqu’il contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les avantages sont donc autant sur le plan personnel qu’environnemental.

 

 

6 façons d’intégrer le transport actif à votre routine familiale

  • Intégrez le transport actif dans vos déplacements quotidiens

Dépanneur, épicerie, pharmacie… Lorsque la distance est raisonnable (environ 2 km), choisissez systématiquement un mode de transport actif.

  • Variez vos modes de transport

Pour les déplacements très courts, optez pour la marche. Pour les distances plus longues, le vélo, la planche à roulettes ou les patins à roulettes peuvent être plus efficaces. La clé pour garder vos enfants motivés, c’est varier! 

  • Combinez-le à d’autres moyens de transport

Pour les distances plus grandes, n’hésitez pas à combiner le transport actif à d’autres moyens de transport comme l’autobus, le métro, etc.

  • Équipez-vous adéquatement, mais simplement

Vélo en bon état, casque et cadenas. Pour la marche, portez des vêtements et des chaussures confortables, adaptés aux conditions météorologiques.

  • Inscrivez votre enfant à un Trottibus

Si l’école de votre enfant organise un Trottibus, sautez-y à pieds joints, pour permettre à vos enfants de se rendre de la maison à l’école à pied, de façon sécuritaire et encadrée. Pas de Trottibus? Proposez votre école!

  • Participez au Défi Active tes pieds

Cet automne, vous pouvez inscrire votre famille au Défi Active tes pieds. Pour sa 3e édition, la Société canadienne du cancer s’associe à la campagne sociétale WIXX pour encourager le transport actif dans l’ensemble des écoles primaires du Québec.

 

 

Ce que vous devez savoir sur le Défi Active tes pieds

Quand : Du 8 au 26 octobre 2018

Concept : marcher, bouger ou se déplacer activement en famille ou entre amis, à l’école ou à la maison, et compiler les kilomètres marchés pour faire avancer sa classe et son école ou encore sa famille.

Objectif : réussir à marcher d’un bout à l’autre du Canada en compilant 6 000 km sur une carte virtuelle.

Participants : les élèves des écoles primaires du Québec et les familles qui souhaitent relever le défi !

 

Pour plus d’infos sur le transport actif, vous pouvez consulter notre dossier sur le sujet.

 

Références

  • Martinez-Gomez D, Ruis JR, Gomez-Martinez S, Chillon P, Rey-Lopez JP, Diaz LE, Castillo R, Veiga OL, Marcos A; AVENA Study Group (2011). Active commuting to school and cognitive performance in adolescents: the AVENA study. Arch Pediatr Adolesc Med 165(4):300-5.
  • Cooper AR, Jago R, Southward EF, Page AS (2012). Active travel and physical activity across the school transition: The PEACH Project. Med Sci Sports Exerc 44(10):1890-7.
  • Directeur de la santé publique de Montréal : Favoriser le transport actif. 
Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre
Santé physique

L’activité physique: bonne pour le cerveau!

Article -

Intitulé Un corps actif pour un cerveau en santé : la formule gagnante!, le Bulletin de l’activité physique chez les jeunes de ParticipACTION de cette année (publié en juin 2018) constitue l’évaluation la plus détaillée de l’activité physique des jeunes au Canada.

L’activité physique: bonne pour le cerveau!
Thèmes abordés

Outre le constat que les jeunes Canadiens ne bougent toujours pas assez (voir encadré), le bulletin fait l’apologie de l’exercice pour ses bienfaits pour le cerveau, selon cette équation, confirmée par la science : « Enfants + Action + Transpiration = Cerveaux en meilleure santé ».

 

Des effets bénéfiques

Des experts ont fourni des explications sur les bienfaits de l’activité physique sur le cerveau dans l’Énoncé d’experts sur la santé physique et le cerveau chez les enfants et les jeunes du bulletin de ParticiPACTION. « En plus des bienfaits pour la santé physique, l’activité physique améliore aussi les processus cognitifs, les fonctions cérébrales et la santé mentale », peut-on y lire.

 

Cet énoncé fait état d’un nombre croissant de données indiquant que l’activité physique au cours de l’enfance est essentielle à un cerveau en bonne santé et qu’elle contribue à améliorer :

 

  • la réflexion et l’apprentissage
  • la régulation des émotions et la maîtrise de soi
  • la capacité de résoudre des problèmes
  • la mémoire
  • la plasticité du cerveau – le développement de nouveaux tissus cérébraux
  • la gestion du stress
  • la capacité à faire face à l’anxiété et aux symptômes dépressifs
  • l’estime de soi et la confiance en soi
  • l’attention et la concentration.

 

Page couverture du Bulletin de ParticiPACTION

 

 

De meilleurs résultats scolaires

Compte tenu de tous ces bienfaits, on observe « une corrélation positive entre l’activité physique et la réussite scolaire chez les enfants et les jeunes en développement normal ». Il est donc primordial d’encourager la pratique d’exercices non seulement pour la forme physique, mais aussi, maintenant qu’on en a la certitude, pour la santé mentale et émotionnelle.

 

Les jeunes Canadiens ne bougent pas assez!

Malheureusement, bien qu’il soit prouvé que faire de l’exercice est bénéfique pour la santé physique et mentale, les bienfaits sur cerveau étant maintenant prouvés, les « enfants canadiens sont assis trop longtemps et bougent trop peu pour atteindre leur plein potentiel », avance le Bulletin 2018 de ParticipAction, sur la base de ces statistiques :

  • Alors que 62 % des enfants âgés de 3 à 4 ans satisfont au niveau d’activité physique recommandé dans les Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures pour la petite enfance, seulement 35 % des jeunes âgés de 5 à 17 ans satisfont au niveau d’activité physique recommandé pour leur groupe d’âge.

  • Nous savons aussi que 76 % des enfants âgés de 3 à 4 ans et que 51 % des jeunes âgés de 5 à 17 ans consacrent plus de temps aux écrans que ce qui est recommandé dans les Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire.

 

Pour atteindre leur plein potentiel mental, émotionnel et intellectuel, les enfants doivent favoriser la connexion entre la santé du corps et celle du cerveau. « Leur corps doit être en mouvement pour activer les rouages de leur cerveau. Les enfants doivent être actifs. La santé de leur cerveau en dépend », insiste-t-on dans le Bulletin de l’activité physique chez les jeunes de ParticipACTION de 2018.

 

Référence

  • ParticipACTION. Un corps actif pour un cerveau en santé : la formule gagnante! L’édition 2018 du Bulletin de l’activité physique chez les jeunes de ParticipACTION. Toronto : ParticipACTION; 2018. Le Bulletin 2018 et un résumé des conclusions (le Bulletin sommaire) sont disponibles en ligne à www.participACTION.com/bulletin
Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre