Activités familiales

5 loisirs verts pour faire bouger les préados

Article -

[Article mis à jour]

Faire bouger ses enfants c’est bien, mais c’est encore mieux si on peut en même temps les sensibiliser à l’écologie. Voici cinq activités vertes pour bouger en famille.

5 loisirs verts pour faire bouger les préados

1. Initiation au jardinage

Le jardinage permet d’être en contact direct avec Dame nature, que vous ayez un immense jardin à la campagne, un jardinet en ville ou même un simple balcon. Ce qui importe, c’est de rendre le jardinage intéressant pour les jeunes. Afin de les motiver, vous pourriez, par exemple, leur promettre que dans quelques semaines vous allez préparer ensemble un repas avec LEURS légumes, LEURS fruits. En les impliquant et en faisant d’eux les jardiniers en chef, le sarclage et le binage ne seront plus des corvées, mais deviendront un jeu qui les feront bouger sans même qu’ils s’en rendent compte.

Camps de jour

 

2. Planter un arbre

En plantant un arbre, on embellit le paysage. Mais, il y a plus : ce geste en faveur de l’environnement sert également à produire de l’oxygène et à stocker du dioxyde de carbone afin de créer un refuge pour de nombreuses espèces, et ainsi, préserver la biodiversité. Autant de « notions vertes » à aborder avec vos enfants tout en creusant la terre. Si l’arbre est planté en forêt, vous aurez par ailleurs un excellent prétexte pour leur faire faire une balade de temps à autre, histoire de voir grandir LEUR arbre.

 

Planter un arbre
Informations sur les arbres 

 

3. La balade intelligente

Faire une balade en forêt ou à travers la campagne est une activité 100 % verte, mais qui gagnera à être thématisée dans le but de la rendre encore plus attirante pour vos enfants. Selon la saison, l’endroit et leur centre d’intérêt, vous pourriez :

 

– faire une inoffensive chasse aux papillons;

– partir à la recherche des plus belles plantes et constituer leur premier herbier ;

– observer les oiseaux avec des jumelles et les prendre en photo.

 

Non seulement ces activités vous permettront de discuter environnement in situ, mais aussi de les faire marcher!

 

Répertoire des sites d’observation d’oiseaux au Québec 

Réaliser un herbier 

 

4. Au plus près de la roche

On dit parfois que la terre est un gros caillou. Avez-vous pensé à initier vos enfants à la spéléologie? Pas besoin de descendre 100 pieds sous terre harnaché des pieds à la tête, il existe de nombreuses grottes et cavernes que l’on peut visiter à pied et qui conviendront parfaitement aux plus jeunes. L’escalade est une autre façon de faire de l’exercice « au plus près de la roche. » 

Des grottes à visiter 

Escalader au Québec 

 

5. Construire une cabane dans un arbre

Pour les papas et mamans bricoleurs, la construction d’une cabane dans un arbre est une activité qui n’exige qu’une demi-journée d’effort. Une fois l’arbre choisi et les planches trouvées, vous pourriez donner à vos enfants un petit cours sur des sujets tels que les matériaux écologiques, le rôle des arbres et le problème de la déforestation. On réservera évidemment la découpe des planches et les actions les plus dangereuses aux adultes.

 

Construire une Cabane

 

Crédit photo : Grotte de Saint-Elzéar

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre
Activités familiales

Le geocaching en famille

Article -

Connaissez-vous le geocaching, un type de chasse au trésor nouveau genre? Cette activité consiste à découvrir un trésor (une cache) à l’aide d’un GPS ou d’une application installée sur un téléphone intelligent.

Le geocaching en famille

Une chasse au trésor moderne!

Ce loisir pour tous se pratique seul, en groupe, ou en famille. On peut s’y adonner en ville ou à la campagne, et ce, partout dans le monde. Une façon divertissante de transformer une simple promenade en grande aventure!

 

Le b-a ba du geocaching

Vous pouvez vous familiariser avec les règles du jeu sur le site de l’Association geocaching Québec. L’objectif : repérer une cache, un trésor. La position de la cache est indiquée sur le site geocaching.com (en anglais seulement). Vous pouvez rechercher un trésor par code postal, par ville, etc., en fonction de l’endroit où vous vous trouvez. Après avoir téléchargé l’application Geocaching sur votre téléphone intelligent (disponible sur iPhone et Android), vous pourrez débusquer les caches qui se trouvent à proximité du lieu où vous êtes.

 

En amorçant l’aventure, vous aurez une description de l’emplacement où le trésor est caché et, la plupart du temps, un indice. Des informations sur l’accessibilité du terrain et la grosseur de l’objet caché sauront vous aiguiller davantage. L’objet à dénicher est un contenant qui renferme un trésor : petite surprise, jouet, figurine, pièces de monnaie, etc. Dans ce contenant, il y a également un carnet de visite (logbook) à signer en apposant les noms des « géocacheurs » et leur date de passage. 

 

Expérience partagée et plaisir assuré

L’avantage du geocaching, c’est qu’il peut se pratiquer n’importe où, n’importe quand : lors d’un pique-nique, d’une sortie au parc, d’une promenade, d’une randonnée à vélo, en allant faire des courses, etc. Il permet aussi de découvrir des lieux inconnus ou de redécouvrir des endroits familiers. Comme cette amie qui, en voyage à Boston, a eu l’idée de tenter l’aventure. Elle a ainsi pu découvrir des lieux hors des circuits touristiques. Ou comme ce papa qui a trouvé une façon intéressante de joindre l’utile à l’agréable : il s’y adonne avec ses enfants lorsqu’ils font des commissions en famille!

 

Souvent, les enfants n’aiment pas « marcher pour aller nulle part »; le geocaching leur permet d’accomplir une mission, et avouons-le, cela permet aux parents de faire diversion.

 

Une aventure probante!

« J’ai commencé à faire du geocaching avec mon fils alors qu’il avait 8 ans (il en a maintenant 12). C’était un samedi d’octobre et les belles couleurs de l’automne tiraient à leur fin. On avait envie d’aller dehors… J’ai eu l’idée d’essayer l’aventure. Il s’agissait en somme de débusquer un trésor… Par chance, il y en avait un à deux coins de rue de la maison. Et, iPhone en main, nous l’avons trouvé en moins de 10 minutes! Nous avons tenté notre chance à nouveau et avons finalement passé l’après-midi dehors, dans le quartier où nous habitions, en l’explorant d’une toute autre façon! »

Marika Laforest

 

Maintenir l’intérêt

Il n’est toutefois pas toujours facile de conserver l’intérêt des jeunes. Des familles ont trouvé des astuces pour maintenir les jeunes allumés, en voici quelques-unes :

  • Commencer par des objectifs simples : cache à proximité, terrain facile d’accès, etc.
  • Laisser les enfants trouver la cache même si nous, parents, l’avons déjà repérée.
  • Donner des indices supplémentaires pour maintenir l’intérêt.
  • Créer un compte unique à leur nom. Les jeunes aimeront se sentir responsables de leur trouvaille.
  • Ne pas s’acharner à trouver un trésor introuvable. Il sera toujours temps de répéter l’expérience.
  • Apporter des jouets ou des objets à laisser dans les caches en échange du trésor débusqué.

 

Voici quelques sites de référence pour tenter l’aventure en famille :

 

  • Association Geocaching Québec

Vous y trouverez un lot d’informations sur le geocaching. Consultez le forum pour découvrir les expériences des « géocacheurs », recevoir des conseils sur le choix d’un GPS, etc. www.geocaching-qc.com/

 

  • Geocaching.com

C’est le site qui vous permettra de « géocacher ». Vous pourrez rechercher des caches, connaître leurs coordonnées de localisation, enregistrer vos visites, etc. www.geocaching.com/

 

  • Québec Vacances

Québec Vacances a identifié quelques sites dans différentes régions du Québec où il est possible de pratiquer le geocaching.

www.quebecvacances.com/geocaching_suggestions

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre