Activités familiales

13 trucs pour une Halloween horriblement amusante

Article -

Les maisons sont décorées et les déguisements sont prêts à être enfilés. Enfin, c’est l’Halloween! À l’école, au service de garde ou à la maison, cette fête est une formidable occasion pour faire bouger les jeunes. Plaisir garanti!

13 trucs pour une Halloween horriblement amusante

Sortez vos marmites. Mettez-y les jeux préférés de vos enfants, de la bave de crapaud, un poil de chat noir, une pincée de folie et un soupçon d’épouvante, et prononcez une formule magique. Une fois le sort jeté, voici à quoi vos classiques pourraient ressembler :

 

  • Balai musical
  • Tag zombie
  • Bowling citrouille
  • Course des araignées

 

Rassemblez vos petits monstres et créez des événements spéciaux à saveur d’Halloween :

 

  • Grand défilé des déguisements
  • Danse des squelettes
  • Chasse aux surprises

 

Organisez des activités et sorties thématiques :

 

  • Visite chez un producteur de courges et de citrouilles pour une activité d’autocueillette.
  • Balade sur un balai (ou à vélo!) jusqu’à la bibliothèque pour découvrir les nouveaux livres de vampires.
  • Après-midi au parc entre amis pour résoudre des énigmes que vous aurez cachées dans vos modules préférés.

 

Halloween égale aussi promenade à pied!

Passer l’Halloween est aussi une merveilleuse occasion de déplacement actif pour toute la famille. Voici quelques astuces qui vous permettront de profiter au maximum de cette soirée :

 

  • Assurez-vous que tout le monde ait pris un repas équilibré (ou, si le temps vous manque, une collation saine) avant de partir à l’aventure. Pensez aussi à l’hydratation –  gourde d’eau ou thermos dans le sac. Ainsi, les petits costumés auront l’énergie nécessaire pour cette longue marche au grand air.
  • Choisissez des déguisements confortables qui favorisent le mouvement et prévoyez des vêtements adaptés à la température. Exit les petits chaussons de princesse, on enfile plutôt les bottes ou les espadrilles!
  • Si vous devez vous déplacer dans un autre quartier pour aller passer l’Halloween, déterminez à l’avance votre itinéraire, stationnez votre véhicule en début de parcours, puis allez rejoindre vos amis à pied. En plus d’augmenter votre temps actif, vous limitez la circulation et favorisez la sécurité dans les rues achalandées.

 

Avez-vous des trucs pour rendre votre Halloween horriblement amusante?

 

En attendant vos idées, je m’en vais faire quelques retouches sur les déguisements de mes deux princesses de 3 ans et 5 ans qui ont bien hâte de chevaucher leur licorne magique de porte en porte.

 

Joyeuse Halloween!

 

 

Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre
Activités familiales

Loisirs actifs : 8 jeux à faire dehors cet automne

Ne laissez pas le mois de novembre vous décourager d'aller dehors! Avant la première neige, découvrez huit activités à faire avec votre famille, votre école, vos amis, votre service de garde ou tout le quartier.

Loisirs actifs : 8 jeux à faire dehors cet automne

Le club de marche rapide dans le quartier

On rassemble nos voisins, surtout les nouveaux arrivés, et on découvre le quartier en empruntant des rues différentes chaque fois.

 

Les courses à relais avec obstacles urbains ou naturels

Pour rendre la tâche plus difficile, on fait des équipes de 2 et on se déplace bras dessus dessous ou attachés par la cheville.

 

Les concours de corde à sauter

  • Record d'équipe : On forme des équipes de 4 ou 5 jeunes. Chacun accumule le plus de sauts possible qu’on additionne à ceux de ses coéquipiers. À 50, les tourneurs de corde accélèrent le rythme. L’équipe qui compte le plus de sauts gagne.

 

  • Défi 1 dans 1 : On se place en file et on saute un coup chacun sans laisser passer de tour de corde, en formant un 8 autour de ceux qui tournent la corde. On cumule les points et on tente à chaque fois de battre le record collectif.

 

Crédit photo : AQGS

 

La queue leu leu

Au son de la musique de notre choix, on forme des lignes de 5 à 10 jeunes les uns derrière les autres. Le premier fait des mouvements rythmés que les autres doivent imiter. Quand il est fatigué ou n’a plus d’idées, il va à la fin de la ligne et le 2e prend la relève.

 

La cache-cache sardine 

Une personne va se cacher. Le reste du groupe compte jusqu’à 40 puis chacun part, seul de son côté, à sa recherche. Quand quelqu’un a trouvé le jeune caché, il se dissimule avec lui le plus discrètement possible pour que personne d’autre ne repère la cachette. On se colle serré pour ne pas se faire voir. Le but du jeu est de ne pas être le dernier à découvrir la cachette.

 

Bleu-blanc-rouge

On divise le groupe en deux équipes face à face, assez proches l’une de l’autre. On donne une couleur à chaque équipe (bleu ou rouge). Blanc signifie statue! Le meneur de jeu se place entre les deux lignes et nomme une couleur. L’équipe concernée se sauve de l’autre équipe jusqu'à une ligne prédéterminée. Si on se fait toucher, on change d’équipe. Si on bouge au mot blanc, on change d’équipe aussi. On peut ajouter des couleurs : mauve signifie faire du jogging sur place, vert faire des sauts papillon, jaune faire la vague, etc.

 

Crédit photo : AQGS

 

La tag pâté chinois

On distribue un mot à chaque joueur : steak ou blé d'Inde ou patate. Puis, on nomme 1 ou 2 tags selon le nombre de joueurs. On délimite une prison assez grande. Quand on se fait toucher, on va en prison et on attend les deux autres éléments qui forment le pâté chinois pour sortir les 3 ensemble.

Exemple : si un steak est en prison, il doit attendre la venue d’un blé d'Inde et d’une patate avant de pouvoir s’échapper.

 

Le land art

On sort les râteaux et on fait des créations géantes de feuilles d’automne pour ensuite organiser une corvée de ramassage collectif.

 

Crédit photo : Source Internet

 

Crédit photo : Source Internet

 

Par Association québécoise de la garde scolaire.

 
Infolettre
Pour recevoir par courriel nos plus récents articles.
Abonnez-vous
Infolettre